Le Sénégal abolit la peine de mort !

14/12/2004
Communiqué

La Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) se félicite de l’adoption à la majorité par le Parlement sénégalais, le 10 décembre 2004, du projet de loi portant abolition de la peine de mort au Sénégal.

Cette décision intervient à la suite d’une intense campagne internationale de la FIDH pour l’abolition universelle de la peine de mort, en particulier par les pays africains.

Ce projet de loi avait été présenté devant le Parlement le 16 juillet 2004 afin de modifier les articles 337 et 346 du Code Pénal sénégalais qui prescrivaient encore la peine de mort pour les personnes reconnues coupables d’enlèvement ou de prise d’otages. Bien qu’en vigueur jusqu’ici, la peine capitale n’avait plus été appliquée depuis 1967.

Avec cette décision, le Sénégal rejoint le camp des abolitionnistes et devient le 79ème pays ayant aboli la peine de mort et le quatrième pays membre de Communauté économique des pays d’Afrique de l’ouest (CEAO) à ne plus prévoir la peine capitale dans sa législation.

La FIDH salue cette décision historique de la représentation nationale sénégalaise et engage le Sénégal à ratifier le deuxième protocole facultatif au Pacte international relatif aux droits civils et politiques visant à abolir la peine de mort.

Lire la suite
communique