Recrutement

La fidh recrute, rejoignez-nous !

La FIDH (Fédération internationale pour les droits humains) est une organisation non gouvernementale internationale dont la vocation est de favoriser le respect des principes inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme. Elle fédère 192 associations nationales de défense des droits humains actives sur les cinq continents.

Nos offres

  • BÉNÉVOLAT : MISSION D’APPUI AU RENFORCEMENT ET À LA MOBILISATION RH À LA FIDH - 1 AN (renouvelable)

    MISSION D’APPUI AU RENFORCEMENT ET À LA MOBILISATION RH À LA FIDH
    CONTACT : benevolat-RH@fidh.org

    La FIDH (Fédération Internationale des Ligues des Droits Humains) est une ONG internationale de défense des droits humains. Depuis 1922, nous sommes engagés dans la défense de tous les droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels tels que définis dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

    Nous fédérons 184 associations nationales de défense des droits humains actives dans 112 pays. Pour nous, la transformation des sociétés est d’abord du ressort des acteurs locaux. Nos activités visent à renforcer leur capacité d’action et leur influence. 

    Le Secrétariat International de la FIDH est une organisation à taille humaine (45 salariés à Paris et plusieurs bureaux à l’étranger) composée d’une équipe internationale engagée. Nos locaux sont situés dans un quartier vivant et central de Paris (proche de Bastille et Gare de Lyon).

    Dans un contexte de financement restreint, la FIDH souhaite identifier les mécanismes alternatifs à l’emploi permettant de développer sa capacité de travail . Il pourra s’agir par exemple de développer le mécénat d’entreprise, le bénévolat, les dispositifs de volontariat (service civique français, européen, VSI,...) ou de partenariat universitaire.

    Nous avons identifié les besoins de renforcement suivants :
    -  support par des personnes qualifiées dans les services supports : Finance, RH, IT, archivage et capitalisation, communication, ...
    -  support par des personnes qualifiées en droits humains (Justice Internationale, Droit des Femmes, Droits des Migrants, Entreprise et Mondialisation, Protection des Défenseurs, ...) et/ou Relations Internationales (analyse de contexte, diplomatie, plaidoyer, ...).
    -  support sur des tâches de secrétariat et administrative
    -  support pour la mise en place de formations en langues aux équipes et la mise en place de Coaching individuel ou d’équipe (dont le management)

    Le bénévole aura pour mission de :
    1) Identifier et clarifier les besoins en renforcement des Directions et Bureaux en établissant une liste des besoins (tâches, activités et projets) et en définisant les qualifications et le volume de travail nécessaire.
    2) Identifier les dispositifs d’appui possibles, notamment les différents volontariats et les mécénats d’entreprises.
    3) Développer une analyse globale des besoins et proposer des dispositifs adaptés en distinguant les besoins permanents des besoins temporaires et en optimisant via des mutualisations inter-service.
    Bien prioriser les besoins en lien avec le CODIR et le planning de mise en place.
    4) Mettre en place des dispositifs en accompagnant les managers à l’ :
    -  Appui à la recherche et l’obtention de mécénat d’entreprise en lien avec le département Fundraising.
    -  Appui à l’obtention des agréments sur les volontariats en lien avec la Responsable RH
    -  Appui au recrutement des bénévoles

    Le/la bénévole sera placé.e sous la responsabilité du Directeur RH. Nous cherchons un profil ayant de l’expérience en Ressources Humaines ou en Administration notamment sur des volets organisationnels avec des qualités d’analyse, d’organisation et d’adaptation (au contexte associatif : équipes jeunes, qualifiées et engagées).

    La durée de la mission est d’un an minimum, avec la possibilité de renouveler. Le temps alloué serait d’environ 2 jours par semaine avec une flexibilité sur les horaires, les jours de mission et la possibilité de break pendant les vacances. Une partie du travail peut être effectué depuis chez soi.

  • Chargé(e) de projet - Droits humains et investissement durable

    Objectifs du poste :
    L’objectif principal du / de la chargé(e) de projet est de renforcer le travail de la FIDH dans l’évaluation des performances des entreprises et investisseurs en matière de droits humains, avec une attention particulière sur la problématique de l’esclavage moderne.

    Sous-objectifs :
    A. Travailler au développement de la méthodologie d’analyse FIDH sur l’esclavage moderne et à l’élargissement consécutif de l’analyse des entreprises présentes dans le portefeuille de SRI Human Rights Fund en collaboration avec La Banque Postale Asset Management (LBPAM).
    B. Développer l’engagement avec les entreprises analysées et les autres investisseurs responsables

    Tâches principales

    Révision des critères de sélection de SRI Human Rights Fund avec une attention particulière portée à l’esclavage moderne :

    • Prise en compte des apports des organisations membres de la FIDH dans la mise à jour de la methodologie
    • Rédaction de documents liés à la méthodologie à usage externe.

    Analyse de secteurs et démarche d’engagement auprès des entreprises :

    • Analyse des enjeux propres à chaque secteur et en particulier des enjeux liés à l’esclavage moderne
    • Prise en compte des informations des organisations membres de la FIDH dans l’analyse
    • Démarche d’engagement auprès des entreprises sélectionnées au sein de chaque secteur

    Préparation et participation aux réunions de travail avec LBPAM

    Liaison avec les autres investisseurs responsables en Europe et à l’étranger

    Animation du Comité éthique

    • Préparation et suivi des réunions (ordre du jour, documents préparatoires, compte-rendu, logistique).
    • Consultation périodique des membres du Comité

    Veille sur les entreprises présentes en portefeuille et dans l’univers d’investissement

    • Revue des entreprises de l’univers d’investissement ayant fait l’objet de controverses et prises de contact le cas échéant.
    • Assurer la publication et la sortie du rapport relatif à la performance éthique et responsable des investissements des Etats au mois de septembre 2020

    Participation aux activités du bureau mondialisation et droits humains de la FIDH concernant les entreprises et les investisseurs

    • Collaboration avec l’équipe du bureau mondialisation et droits humains dans les activités avec les investisseurs et les entreprises, par exemple celles relatives au dialogue et/ou au plaidoyer
    • connexion avec d’autres organisations qui travaillent sur l’analyse non financière des entreprises (échange d’information, participation aux réunions et évènements, actions conjointes) en collaboration avec l’équipe du bureau mondialisation et droits humains

    Profil recherché :
    • Master en droit ou en sciences politiques ou économiques
    • Minimum 2 ans d’expérience de travail dans le milieu ‘entreprises et droits humains’
    • Une expérience dans l’investissement responsable est un fort avantage
    • Bonne maitrise du français oral et écrit
    • Excellente connaissance de l’anglais oral et écrit

    Salaire et Conditions :
    Contrat : CDD temps plein d’une durée de 12 mois
    Date de début du contrat : à partir du 2 Mai 2020
    Rémunération annuelle brute (13 mois) : entre 31 000€ à 33 000€
    25 jours de congés payés + 24 jours de RTT par an (régime des 35 heures)
    Télétravail possible 1 jour par semaine
    Lieu : siège de la FIDH à Paris

    Vous vous retrouvez dans la description du profil recherché ?
    Envoyez votre CV et une Lettre de Motivation avant le 15 Avril 2020, en précisant la référence du poste (CP-MOND-2020) à l’adresse : mneglia@fidh.org

    Les entretiens se feront au fur et à mesure de la réception des candidatures.
    La FIDH s’engage en faveur de la diversité et de l’égalité en ne faisant aucune discrimination dans ses pratiques d’embauche. Nous encourageons les personnes en situation de handicap à postuler.

  • La FIDH recherche, un-e Consultant-e expert.e en droit international en droits des femmes, en particulier en matière de violences sexuelles et basées sur le genre

    Référence : AO-Consultant-e-Femmes

    Termes de référence

    Le-la consultant-e réalisera sa mission en relation avec la Directrice adjointe des Opérations du Département des Opérations à la FIDH.

    Délai de présentation des offres de collaboration : 18 mai 2020

    La Fédération internationale pour les droits humains (FIDH) est une organisation non gouvernementale internationale basée en France dont la vocation est de favoriser le respect des principes inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme. La FIDH fédère 192 associations nationales de défense des droits humains actives sur les cinq continents. Nous défendons les droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels définis dans la Déclaration Universelle des Droits Humains. Une des priorités stratégiques d’action de la FIDH concerne la défense et la promotion des droits des femmes.

    Objectif de la mission

    Renforcer la documentation à vocation de plaidoyer en matière de violations des droits des femmes, en particulier lorsqu’il s’agit de violences sexuelles et basées sur le genre, et contribuer au renforcement de capacités de la FIDH sur ce sujet.
    - Volet documentation : Organiser et mener des missions d’enquêtes de violations des droits des femmes, en particulier de violences sexuelles basées sur le genre, en Côte d’Ivoire, au Bangladesh, et dans un troisième pays à définir en cours d’année (en Afrique ou en Amérique centrale) et rédiger les rapports d’enquête suite à ces missions
    - Volet plaidoyer : Développer les stratégies de plaidoyer en lien avec les partenaires, organiser et accompagner les missions de plaidoyer nationales relatives à la défense des droits des femmes en Côte d’Ivoire, au Bangladesh et dans un troisième pays, ainsi que sur la question des droits sexuels et reproductifs
    - Volet renforcement de capacités : Produire, un guide sur les méthodologies internes d’enquête sur les violences sexuelles et basées sur le genre et contribuer à la conception d’une formation de formateur.rice.s sur ce sujet.

    Contenu de la mission

    I. Volet documentation :
    - Missions d’enquêtes : Organiser (TDR et organisation logistique) et mener 3 missions d’enquêtes de violations des droits des femmes en Côte d’Ivoire, au Bangladesh, et dans un troisième pays, en concertation avec le Secrétariat international de la FIDH, les ligues et les partenaires concernés. Ces missions étant menées en lien avec les ligues, ces dernières devront être impliquées et nécessiteront, selon les cas, une formation en amont. La mission au Bangladesh concerne en particulier la situation des femmes Rohingyas dans les camps de réfugié.es de Cox’s Bazar.
    - Rapports d’enquête : Rédiger (en français ou en anglais, selon les pays concernés) les rapports d’enquête suite à ces missions : à l’issue de ces missions, trois rapports d’enquête seront produits. Ces rapports devront prendre en compte les commentaires des différentes parties-prenantes concernées.

    II. Volet plaidoyer :
    - Missions de plaidoyer : Organiser (TDR, stratégies de plaidoyer et organisation logistique) et participation à deux missions nationales de plaidoyer sur la base des rapports produits relatifs à la Côte d’Ivoire et au Bangladesh
    - Coordination de contributions de ligues de la FIDH et des partenaires concernés pour faire aboutir une note de position sur l’objection de conscience dans le cadre des droits sexuels et reproductifs en vue d’ue publication pour le mois de septembre 2020
    III. Volet renforcement de capacités :
    - Coordination avec les bureaux du Secrétariat international et, si possible, des expert.e.s externes, de contributions pour produire un guide méthodologique spécifique lié à la documentation des violences sexuelles et basées sur le genre, en vue de l’intégrer dans le manuel de missions de la FIDH et de l’utiliser comme support de formation.
    - Contribution à la conception et à la mise en place d’une formation de formateur.rice.s sur ce sujet, et contribution à la finalisation, en particulier, d’un guide de formation de formateur.trice.s référent.e.s à la documentation de violences sexuelles et basées sur le genre en Côte d’Ivoire. Des formations peuvent être envisagées sur la base de cette méthodologie.
    Date de remise des travaux

    - Méthodologie spécifique liée à la documentation de violences sexuelles et basées sur le genre : Remise d’une version provisoire en juillet-août et d’une version finale au plus tard fin 2020
    - Guide de formation de formateur.trice.s référent.e.s à la documentation de violences sexuelles et basées sur le genre en Côte d’Ivoire : fin juillet 2020
    - Note de position sur l’objection de conscience dans le cadre des droits sexuels et reproductifs : Remise d’une version finale au plus tard fin août 2020
    - Rapport d’enquête relatif à la Côte d’Ivoire : Remise du rapport final au dernier trimestre 2020
    - Rapport d’enquête relatif au Bengladesh : Remise du rapport final au premier trimestre 2021
    - Rapport d’enquête relatif au troisième pays : Remise d’un rapport pré-final au second trimestre 2021
    Le contenu et l’organisation des missions seront adaptés à l’évolution de la crise liée au COVID-19, suivant les décisions en matière de stratégie et de sécurité prises par la direction des opérations de la FIDH. La FIDH se laisse la possibilité de repousser les dates de livrables et de décaler le démarrage du contrat (si besoin, en fonction de l’évolution de la crise COVId-19).

    Modalités

    Contrat de consultant-e d’un an à partir du 18 juin 2020

    - La mission pourra être réalisée sur le lieu de travail choisi par la consultant-e. Le_la consultant-e pourra être amené-e à se rendre au siège de la FIDH à Paris pour des réunions de travail avec la Directrice adjointe des Opérations et d’autres membres du personnel du Secrétariat international. Dans ce cas les frais de déplacement seront couverts par la FIDH.
    - Le-la consultant-e couvrira ses propres frais de fonctionnement (frais de communication, frais d’équipement informatique et bureautique).
    - Les frais des 5 missions internationales seront couverts par la FIDH.
    - Le-la consultant-e signera un contrat de prestation de services avec la FIDH et s’engagera, à travers une clause de confidentialité, à ne pas communiquer, excepté pour les besoins des missions, sur le contenu de sa mission avec des tiers extérieurs à la FIDH.

    Compétences pour mener à bien la mission
    • Expertise requise en droit international relatif aux droits humains
    • Expériences avérées en recherches et documentation de violations des droits humains, en particulier en documentation sensible au genre et en rédaction de rapports d’enquêtes à vocation de plaidoyer.
    • Expérience en matière de plaidoyer national et/ou international en faveur des droits des femmes
    • Expérience, expertise et sensibilité en matière des droits des femmes/genre,
    • Rigueur méthodologique avérée en matière d’enquêtes de violations des droits des femmes (connaissance des protocoles de base pour une documentation sensible au genre)
    • Bonne connaissance des contextes locaux des pays visés par cette consultance
    • Excellentes capacités rédactionnelles en français et en anglais
    • Connaissance de la FIDH (mandat, activités, fonctionnement) : un atout

    Statut de free lance / travailleur indépendant
    Durée : La mission a une durée d’un an et peut débuter à partir de la mi-juin 2020
    Honoraires : maximum 34 000 euros TTC pour la durée de la mission (environ 200 jours)

    Nous vous remercions d’adresser votre dossier (CV, note technique avec compréhension des termes de référence et proposition méthodologique pour mener cette consultance, offre financière), par e-mail, en précisant dans l’objet de votre e-mail la référence (AO-Consultant-e-Femmes), avant le 18 Mai 2020, à l’adresse :
    ao-consultant-e-femmes@fidh.org

  • Offre de STAGE : 6 mois dès le 01/07/2020 - Bureau Afrique à Paris

    Le Bureau Afrique de la FIDH recrute un.e stagiaire - 6 mois à partir du 1er juillet 2020

    Le Bureau Afrique de la FIDH recrute une ou un stagiaire pour un stage de six mois qui se déroulera au Secrétariat international de la FIDH à Paris.

    La Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) est une organisation non gouvernementale internationale dont la vocation est de favoriser le respect des principes inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme. Elle fédère 192 associations nationales de défense des droits humains actives sur les cinq continents.

    Sous le tutorat du responsable du bureau Afrique, et en relation directe avec les chargé.es de programme sur cette zone, le/la stagiaire participe aux activités initiées et suivies par le bureau, comme par exemple :

    - La recherche d’informations et veille sur un pays ou une thématique (justice internationale, droits des femmes, abolition de la peine de mort, migrations internationales, lutte contre l’impunité, etc.) ;
    - La rédaction de lettres aux autorités, communiqués de presse, notes, etc ;
    - Le suivi et la mise à jour des bases de données et des pages Afrique du site Internet de la FIDH ;
    - Les relations avec les organisations membres et partenaires de la FIDH en Afrique ;
    - La préparation logistique et administrative des activités (missions, interfaces, conférences, etc.) ;
    - Les tâches administratives quotidiennes du bureau

    Profil du/de la stagiaire :
    - Il/elle est en cours de préparation d’un diplôme de 3ème cycle de type Master en droit / droit international / droits humains / relations internationales ;
    - Il/elle sait communiquer et rédiger couramment en anglais et en français ;
    - Il/elle a un intérêt prononcé pour le droit international et la défense des droits humains et une bonne connaissance de la région Afrique.
    - Il/elle maîtrise les logiciels informatiques courants.

    Conditions
    Stage à temps plein (35 heures par semaine)
    Lieu : FIDH, 17 passage de la Main d’or, 75011 Paris
    Une convention de stage est obligatoire
    Gratification mensuelle de 591 euros/heure
    Titres restaurant d’une valeur faciale de 8.40€ (60 % des jours de présence).
    Prise en charge à 50% de l’abonnement transport en commun (en région parisienne).

    Contacts
    Nous vous prions d’adresser votre candidature (CV et lettre de motivation), en mentionnant en objet « stage Afrique », au plus tard le 28 mai 2020 à l’adresse e-mail suivante : recrutement-afrique@fidh.org

  • RECRUTEMENT : Responsable du Bureau Afrique (H/F) en CDI (temps plein) - dès le 01/09/2020 - à Paris

    La FIDH (Fédération Internationale pour les Droits humains) est une ONG internationale de défense des droits humains. Depuis 1922, nous sommes engagés dans la défense de tous les droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels tels que définis dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme.
    Nous fédérons 192 associations nationales de défense des droits humains actives dans environ 115 pays. Pour nous, la transformation des sociétés est d’abord du ressort des acteurs locaux. Nos activités visent à renforcer leur capacité d’action et leur influence.
    Le Secrétariat International de la FIDH est une organisation à taille humaine (45 salariés à Paris et plusieurs bureaux à l’étranger) et composé d’une équipe internationale engagée. Nos locaux sont situés dans un quartier vivant et central de Paris (proche de Bastille et Gare de Lyon).

    Nous recrutons un.e :

    RESPONSABLE DU BUREAU AFRIQUE (H/F)

    Objectif général du poste : En pleine collaboration avec votre réseau de membres sur le continent Africain, et sous la responsabilité du Directeur des Opérations et des programmes, vous dirigez les équipes du Bureau Afrique pour développer et mettre en œuvre les stratégies et les activités qui contribueront à protéger et promouvoir les droits humains sur le continent.

    Vos principales responsabilités
    A. Élaborer la stratégie d’action du Bureau Afrique en concertation notamment avec les membres du département des Opérations & des Programmes et les équipes politiques : élaboration de la stratégie pluriannuelle et de la programmation annuelle des activités, élaboration des programmes d’actions spécifiques à destination des bailleurs de fonds et en assurer leur gestion. Vous développez la stratégie de plaidoyer et de communication du bureau en concertation avec les départements Plaidoyer et Communication.

    B. Animer et renforcer le lien avec les acteurs internes et externes (les organisations membres, les partenaires nationaux et internationaux de la FIDH). Vous animez les relations avec les membres internes du Bureau International, du Bureau Exécutif, les délégations, les Bureaux déconcentrés concernés par l’activité du Bureau Afrique et la Présidence lorsque nécessaire.

    C. Mettre en œuvre les activités du Bureau. Vous supervisez la validation des activités et documents publics auprès de vos interlocuteurs internes. Vous supervisez et mettez en œuvre les missions (d’enquête, d’observation judiciaire, de solidarité et de plaidoyer national), les ateliers, les activités de dénonciation et d’alerte, les activités de plaidoyer en concertation avec la Direction du plaidoyer. Vous supervisez et mettez en œuvre la production/traduction/diffusion de publications externes de la FIDH, de documents internes et des actions de communication concernant l’activité du Bureau. Vous coordonnez l’accompagnement, par l’équipe du Bureau, des défenseurs des droits de l’Homme et les partenaires du terrain. Vous supervisez les budgets du-des programme-s du Bureau, la gestion logistique et administrative liée aux activités.

    D. Assurer la représentation et le positionnement externe du Bureau auprès des bailleurs, des Etats, des medias et de tous les partenaires. Vous rendez visibles, en interne et en externe, les activités menées par le Bureau et les résultats obtenus.

    E. Manager et animer l’équipe de 8 personnes. Assurer le reporting et contribuer à l’évaluation des activités du bureau.

    Profil recherché
    Vous avez une formation supérieure en sciences politiques, relations internationales, droits humains ou droit international. Vous avez au moins 8 ans d’expériences professionnelles, quel que soit le secteur d’activité, dans les thématiques citées ci-dessus. Votre expérience vous a permis de développer une très bonne connaissance des problématiques, de l’évolution et de l’actualité des droits humains en Afrique. Vous avez une solide expérience documentée de la représentation (politique, partenaires, medias), de la négociation, du plaidoyer et de la diplomatie. Vous avez déjà managé des équipes multiculturelles distantes, pendant 5 années. Vous avez une très bonne capacité rédactionnelle et d’expression orale en français et en anglais (niveau C1).
    Vous êtes impérativement familier des modalités de financement des bailleurs institutionnels, de leurs règles de gestion contractuelle et de reporting. Vous avez la capacité à travailler de façon autonome en étant un bon “team player” avec une personnalité ouverte. Vous êtes force de proposition et savez respecter les échéances. Votre expérience de la gestion de la sécurité dans des contextes dégradés est un plus.

    Modalités et conditions salariales
    CDI à temps plein. Statut Cadre. Poste basé à Paris ; la localisation pourra être revue après la première année. Salaire à partir de 41,6 K€ brut annuel sur 13 mois selon expérience. 23 jours RTT par an. Complémentaire santé prise en charge à 80% par la FIDH. Titres restaurant d’une valeur faciale de 8.40€, pris en charge à 60% par la FIDH. Prise en charge à 50% de l’abonnement transport en commun.

    La FIDH s’engage en faveur de la diversité et de l’égalité en ne faisant aucune discrimination dans ses pratiques d’embauches. Nous encourageons les personnes en situation de handicap à postuler.

    Poste à pourvoir : le 1er septembre 2020.

    Vous vous retrouvez dans la description du profil recherché ?

    Envoyez votre CV et une lettre de motivation à Recrutement-RespAfr@fidh.org au plus tard le 31 juillet 2020 à l’attention de Cyril BLIN, Directeur des Opérations et des programmes.

    Les entretiens se feront au fur et à mesure de la réception des candidatures.

    Seul.e.s les candidat.e.s dont les dossiers auront été retenus seront contacté.e.s.

suivez nous sur linkedin