Recrutement

Nos offres

  • La FIDH Tunisie recherche pour son équipe un-e Chargé-e de projet (Référence : CP-FIDH Tunisie-03-16)

    Contrat : CDD de droit tunisien de 12 mois à partir de mi avril 2016
    Lieu : Tunis
    Délai de présentation des candidatures : 10 avril 2016

    La FIDH est une ONG internationale, enregistrée en Tunisie depuis décembre 2012. Sa vocation est de favoriser le respect des principes inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme.
    Dans le cadre de son projet « Consolider la mobilisation de la société civile tunisienne dans la promotion des droits humains et des réformes démocratiques », et pour renforcer son équipe, elle recherche un-e Chargé-e de projet.
    Le-a Chargé-e de projet contribuera à mettre en œuvre les activités de ce projet visant à soutenir les réformes législatives nécessaires à la consolidation de la démocratie, à encourager l’effectivité des droits humains, et à lutter contre l’impunité des responsables des violations

    Sous la responsabilité des membres dirigeants de la FIDH Tunisie, et sous la supervision de la déléguée de la FIDH à Tunis, vous vous acquitterez des missions suivantes :

    Contribuer à la consolidation du lien avec les acteurs internes et externes

    - Animer la communication entre les partenaires du projet, les bureaux de la FIDH, les membres du Bureau international de la FIDH et la FIDH Tunisie

    - Assurer l’accompagnement et le soutien des défenseurs des droits humains, de victimes de violations des droits humains et des associations locales.

    Mettre en œuvre les activités du projet

    - Préparer, organiser et assurer la mise en œuvre des missions d’enquête, d’observation judiciaire, de plaidoyer national, de solidarité et d’ateliers-séminaires liés au projet

    - Assurer et coordonner la rédaction de documents de dénonciation, d’alerte et d’information, de projets de rapports d’enquête et de notes de position.

    - Coordonner la traduction et assurer la diffusion des documents.

    - Contribuer à la coordination de la réalisation d’événements et d’outils de communication spécifiques au projet.

    - Assurer, sur délégation de la Déléguée, des activités de représentation auprès des autorités, des médias, des acteurs de la société civile.

    - Participer au reporting des activités du projet et tenir mensuellement à jour le tableau de suivi des activités.

    - Participer au suivi financier et narratif du projet.

    Contribuer aux tâches administratives et logistiques quotidiennes du bureau

    Profil :

    Au moins 3 ans d’expérience professionnelle dans une fonction similaire, dans le domaine de la défense des droits humains et/ou dans le milieu associatif.

    Niveau de formation requis de type Master en droit, relations internationales, droits de l’Homme ou sciences politiques, sciences humaines.
    Parfaite maîtrise de l’arabe, du français à l’écrit comme à l’oral. Bonne connaissance de l’anglais
    Mobilité et disponibilité pour les déplacements dans les régions intérieures de la Tunisie

    Rémunération : Selon expérience et niveau d’expertise

    Nous vous prions d’envoyer par email votre CV accompagné d’une lettre de motivation et en indiquant la référence du poste à Madame Yosra FRAWES à l’adresse : yf@fidh.org

  • La FIDH recherche un-e Chargé-e de projet en RCA Référence : CP-RCA-08-2016

    Sous la responsabilité de la Direction générale exécutive (DGE) et sous la supervision du Responsable du bureau Afrique, le-la chargé-e de projet de la FIDH en Centrafrique aura pour mission de mettre en œuvre les activités du programme « Pour lutter contre l’impunité en Centrafrique » de la FIDH et de ses organisations membres et partenaires en RCA, la Ligue centrafricaine des droits de l’Homme (LCDH) et l’Observatoire centrafricain des droits de l’Homme (OCDH).

    Missions : Le-La chargé-e de projet de la FIDH en Centrafrique est intégré-e à l’équipe locale du projet. Il-elle devra en particulier mettre en œuvre les activités du projet :
    · Constituer, animer et soutenir l’équipe locale du projet dans la réalisation des activités ;
    · Coordonner la documentation des violations des droits humains, et la formation à la documentation de l’équipe locale et des partenaires ;
    · Coordonner et animer le pool des avocats en RCA en coordination avec les bureaux concernés de la FIDH et le Groupe d’action judiciaire de la FIDH ;
    · Superviser l’aide et le soutien aux victimes : notamment, l’accompagnement judiciaire, le renseignement de la base de donnée des victimes, la mise en œuvre du réseau de surveillance et d’alerte ;
    · Mettre en place, suivre et animer les relations avec les autres organisations de la société civile centrafricaines ;
    · Soutenir l’organisation des missions internationales de la FIDH en RCA et celles conduites auprès des organisations inter-gouvernementales ;
    · Assurer la liaison avec les autorités nationales, les diplomaties étrangères et les organisations internationales présentes en RCA ;
    · Assurer la visibilité du projet sur Internet et dans les médias ;
    · Assurer le reporting des activités et le suivi du budget ;
    · Rédiger des notes, rapports, communiqués de presse sur la situation des droits de l’Homme en RCA, la lutte contre l’impunité et la réconciliation nationale.

    Profil
    De formation bac+5 en droit, relations internationales ou sciences politiques, le-la chargé-e de projet devra justifier d’une expérience d’au moins 5 ans dans le secteur des droits de l’Homme, de la justice, des relations internationales ou du développement.

    Le-La chargé-e de projet devra justifier d’une expérience de travail en dehors de l’Europe d’au moins un an et une partie de son expérience aura été réalisée en relation dans le monde associatif ou le monde judiciaire.
    La maîtrise du français et de l’anglais est indispensable (écrit et oral).

    Qualités
    Le-la chargé-e de projet devra avoir un excellent niveau de communication, écrite et orale. Il-Elle devra faire preuve de rigueur, d’organisation et d’esprit d’initiative. Il-Elle devra aimer le travail en équipe et avoir d’excellentes qualités relationnelles.
    La maîtrise des outils informatiques et médiatiques est indispensable (bureautique, Internet). Il-Elle devra avoir un intérêt certain pour le travail en ONG et la cause des droits de l’Homme.

    Rémunération : A partir de 2500 euros bruts par mois (13 mois). Un recrutement à un niveau différent sur la base d’un profil de poste modifié est possible.
    Contrat : CDD de 18 mois, à partir du 1er octobre 2016, temps plein, régime expatrié. Participation à l’indemnisation du logement, des repas, et des transports entre le domicile et le lieu de travail.

    Lieu : Il-Elle sera basé(e) à Bangui (RCA) dans le bureau conjoint FIDH-LCDH-OCDH.
    Il-elle sera éventuellement amené-e à se déplacer en Europe et en Afrique.

    Nous vous prions d’envoyer votre CV accompagné d’une lettre de motivation par e-mail, avant le 20 septembre 2016, en indiquant dans le sujet de votre email la référence du poste, à :
    recrutement-cp-rca-08-2016@fidh.org

  • La FIDH recherche un.e Responsable du Bureau ANMO (référence RANMO-07-16)

    Le/la responsable du Bureau Afrique du Nord et Moyen-Orient (ANMO) travaille sous la responsabilité de la Direction générale exécutive (DGE) et la supervision du Directeur des opérations (DOP).

    Sa mission consiste, en coordination avec les personnes concernées, à élaborer la stratégie d’action de la FIDH dans cette zone, coordonner, mettre en oeuvre les activités sur la zone , en faire le rapport et l’évaluation, et encadrer l’équipe du bureau.

    Conditions :

    Contrat à durée indéterminée (CDI), basé au siège de la FIDH à Paris, à partir du 1er octobre 2016
    Rémunération annuelle à partir de 38 300 euros brut (sur 13 mois) selon expérience. Un recrutement à un niveau différent sur la base d’un profil de poste modifié reste possible.
    Date limite de dépôt des candidatures : 21 septembre 2016

    Missions

    Elaborer la stratégie d’action du bureau en concertation avec le Directeur des opérations (DOP), la Direction générale exécutive (DGE) et les membres du bureau international de la FIDH

    Élaborer la stratégie du plan pluriannuel de la FIDH concernant la région

    Élaborer la programmation annuelle des activités et proposer les éventuels réajustements

    Élaborer des programmes d’action spécifiques à destination des bailleurs de fonds et assurer leur gestion

    Développer la stratégie de communication du bureau en concertation avec les bureaux Presse, Web, Communication

    Animer et renforcer le lien avec les acteurs internes et externes

    Animer et développer les relations avec les organisations membres et partenaires de la FIDH

    Animer les relations avec les membres du Bureau international, du Bureau exécutif, les chargés de mission de la FIDH concernés par l’activité du bureau et la Présidence quand nécessaire

    Animer les relations avec les autres bureaux (thématiques, régionaux et de représentation auprès des organisations intergouvernementales (OIG)), et les bureaux communication, presse et web, au sein du Secrétariat international.

    Mettre en œuvre les activités du bureau
    Superviser et mettre en œuvre :
    les missions (d’enquête, d’observation judiciaire, de solidarité et de plaidoyer national) et les ateliers.
    les activités de dénonciation et d’alerte
    les activités de plaidoyer (notes de plaidoyer, saisine des mécanismes internationaux de protection des droits humains et organisation de missions de plaidoyer) en concertation avec la Direction OIG et les délégations
    la production/traduction/diffusion de publications externes de la FIDH
    les actions de communication du bureau

    Coordonner l’accompagnement, par l’équipe du bureau, des défenseurs des droits humains et de partenaires du terrain

    Rendre visibles, en interne et en externe, les activités menées par le bureau et les résultats obtenus

    Assurer la représentation de la FIDH, auprès de bailleurs, d’États, de médias ou d’autres ONG. Développer des partenariats avec ces interlocuteurs.

    Élaborer et suivre les budgets du-des programme-s du bureau.

    Assurer le reporting et l’évaluation des activités du bureau

    Assurer la fluidité de la remontée de l’information auprès de la DOP et de la DGE sur les activités menées et leur suivi

    Superviser et finaliser le reporting

    Évaluer les activités et les résultats du bureau et les mettre en perspective, en concertation avec la DOP

    Élaborer les rapports narratifs pour les bailleurs de fonds

    Élaborer la partie du rapport annuel de la FIDH concernant l’activité du bureau.

    Encadrer l’équipe du bureau

    L’animer et la former

    Superviser, organiser, et évaluer son travail

    Assurer le tutorat des stagiaires

    Assurer la gestion logistique et administrative liée aux activités

    Profil :
    Au moins 6 ans d’expérience professionnelle dans une fonction similaire et une expérience professionnelle menée sur cette zone.
    Connaissance approfondie de la région Afrique du Nord-Moyen-Orient et des enjeux politiques et en matière de droits humains
    Niveau de formation de type Master 2 en droit, relations internationales, droits humains
    Maîtrise de l’arabe, l’anglais et du français
    Capacité à travailler sous pression, en équipe et avec autonomie
    Attachement aux objectifs de la FIDH et motivation pour le travail dans le secteur non lucratif
    Qualités d’analyse, rédactionnelle et de représentation indispensables

    Nous vous remercions d’adresser votre candidature (lettre de motivation et CV incluant deux références professionnelles), jusqu’au 21 septembre 2016, en indiquant dans l’objet de votre email la référence du poste (RANMO-07-16) à l’adresse :
    recrutement-ranmo-07-16@fidh.org

Candidature spontanée


Notre politique de stage

suivez nous sur linkedin