Recrutement

La fidh recrute, rejoignez-nous !

La FIDH (Fédération internationale pour les droits humains) est une organisation non gouvernementale internationale dont la vocation est de favoriser le respect des principes inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme. Elle fédère 192 associations nationales de défense des droits humains actives sur les cinq continents.

Nos offres

  • Dans le cadre d’un projet régional pour l’égalité dans l’héritage au Maghreb, mis en place avec la Fédération Internationale pour les Droits Humains (FIDH), l’ATFD recherche un-e Expert-e sénior pour la réalisation d’une étude sur les barrières juridiques à l’égalité dans l’héritage au Maghreb.

    Expert-e régional-e senior – Réalisation d’une étude sur les barrières juridiques à l’égalité dans l’héritage dans la région Maghreb

    Organisation : Association Tunisienne des Femmes Démocrates (ATFD)

    L’ATFD est une organisation non gouvernementale à but non lucratif, crée en 1989. Depuis sa création, l’ATFD milite pour une Tunisie moderne et démocratique, qui respecte l’égalité entre hommes et femmes, la dignité humaine, la liberté, la laïcité et la justice sociale ; Une Tunisie où seraient abolies toutes les formes de discriminations et de violences subies par les femmes. L’ATFD lutte pour la promotion et la défense des droits des femmes dans les lois et les pratiques et contre toutes les formes de violences et de discriminations à leur égard ; la diffusion de la culture de l’égalité entre les sexes à tous les niveaux social, économique, politique, civil et familial, culturel et juridique ; la promotion du traitement médiatique des droits des femmes, leur image et présence dans les médias et le renforcement des capacités des femmes et jeunes en matière des droits humains des femmes.

    L’ATFD a mis en place des programmes et des projets aux niveaux national et local qui s’intègrent dans sa stratégie globale de promotion, protection et défense des droits des femmes. Dans le cadre d’un projet régional pour l’égalité dans l’héritage au Maghreb, mis en place avec la Fédération Internationale pour les Droits Humains (FIDH), l’ATFD recherche un-e Expert-e régional-e senior pour la réalisation d’une étude sur les barrières juridiques à l’égalité dans l’héritage dans la région Maghreb.

    TERMES DE RÉFÉRENCES

    Mission : Réalisation d’une étude sur les barrières juridiques à l’égalité dans l’héritage dans la région Maghreb
    Type de contrat : Contrat de consultant
    Lieu :Tunis
    Durée de la mission : La mission s’étalera sur 4 mois
    Date de début : 18/03/2021
    Principales fonctions et responsabilités :

    Expertise technique
    -  Coordonner le travail d’une commission scientifique constituée de des consultant-e-s nationaux/les, des représentant-e-s de l’ATFD, la FIDH et des associations partenaires dans les pays concernés par l’étude
    -  Cartographier, en collaboration avec les consultant-e-s nationaux/les, l’ensemble des dispositions contenues dans les trois systèmes juridiques nationaux des pays cibles qui conduisent à l’inégalité dans l’héritage ;
    -  Comparer et analyser les différentes formes d’exclusion et de discrimination à l’égard des femmes en matière d’héritage, les causes profondes de ces pratiques, ainsi que les obstacles et les défis enfreignant la possibilité d’atteindre la justice économique des femmes, en particulier dans les lois relatives à l’héritage dans les trois pays ;
    -  Faire un bilan des textes internationaux des droits humains et des engagements internationaux des trois pays du Maghreb qui peuvent être utilisés pour faire avance ou au contraire représenter un obstacle devant l’égalité dans l’héritage ;
    -  Repérer et mettre en valeur les bonnes et les mauvaises pratiques en matière de mobilisation pour l’égalité dans l’héritage dans les trois pays de l’étude ;
    -  Formuler des recommandations concrètes pour la révision des lois régissant l’héritage et la succession dans les trois pays et proposer des mesures concrètes et des réformes nécessaires pour parvenir à l’égalité en matière d’héritage.
    -  La rédaction du rapport final sur la base des contributions pays et de l’analyse transversale que l’expert-e régional-e pourra mettre en avant.

    Coordination
    -  Préparer la méthodologie de travail en collaboration avec les consultant-e-s nationaux/les et veiller à l’harmonie du travail entre les trois pays ;
    -  Préparer un calendrier détaillé pour la réalisation de la mission et veiller au respect des deadlines ;
    -  Coordonner l’ensemble des travaux de recherche menés dans les trois pays concernés par l’étude, à savoir la Tunisie, l’Algérie et le Maroc ;
    -  Assurer la coordination entre les consultant-e-s nationaux/les, la commission héritage de l’ATFD et les équipes de l’ATFD et la FIDH ;

    Livrables :
    ▪ Note méthodologique détaillée
    ▪ Calendrier d’exécution de l’étude
    ▪ Rapport intermédiaire de l’étude
    ▪ Rapport final de l’étude

    L’expert-e travaillera en coordination avec la commission héritage de l’ATFD, et en étroite collaboration avec les consultant-e-s nationaux/les recrutés dans les 3 pays concernés par l’étude. Dans la réalisation de sa mission l’expert-e sera en contact régulier avec les équipes de l’ATFD, la FIDH et les associations partenaires de l’ATFD et la FIDH dans les pays concernés, pour la validation des recherches pays puis la recherche régionale.

    L’expert-e est tenu/e par le respect du secret professionnel. Elle/Il est tenu/e à ne pas divulguer les informations relatives à la mission, aux organisations partenaires et à toute information à laquelle elle/il aura accès dans le cadre de son travail.

    Conditions :

    ● Honoraires selon budget, l’enveloppe globale à cette étude est de 7000 Euros. Ce montant est mentionné à titre indicatif en brut. Il couvre les honoraires de l’expert/e tout inclus.
    ● Le paiement se fait sur trois tranches :
    20% à la date de signature du contrat.
    30 % à la date de soumission du rapport intermédiaire.
    50% après la validation du rapport final.

    Qualifications et compétences

    -  Diplôme universitaire (Master ou Doctorat) en droit, sciences juridiques, sciences politiques, études de genre ou toute autre diplôme similaire ;
    -  Une expérience confirmée dans la conduction de travaux de recherche et d’études, notamment la rédaction de rapports d’analyse de textes juridiques et de droit comparé ;
    -  Capacité confirmée de coordonner une équipe de recherche de différents contextes juridiques
    -  Bonne connaissance du paysage associatif dans les trois pays concernés par l’étude et des lois et réglementations en vigueur, notamment en matière d’égalité femmes-hommes ;
    -  Un intérêt approuvé à la promotion des droits des femmes et des droits humains en général ;
    -  Maîtrise parfaite de l’arabe et du français ;
    -  Excellentes capacités rédactionnelles ;
    -  Bonnes compétences en informatique ;

    Candidature :

    Les candidat-e-s intéressé-e-s peuvent déposer leur candidature avec la mention « Expert-e régional-e senior – Réalisation d’une étude sur les barrières juridiques à l’égalité dans l’héritage dans la région Maghreb »

    Dossier de candidature :

    -  Curriculum vitae (CV) détaillé faisant ressortir les expériences professionnelles, notamment dans le domaine des droits des femmes (en particulier l’égalité dans l’héritage), ainsi que les travaux de recherche similaires ;
    -  Une note méthodologique ;
    -  Un calendrier d’exécution de la mission.
    -  Une offre financière détaillant les honoraires.

    Veuillez envoyer votre dossier complet à aux deux adresses suivantes :
    atfd.rh@topnet.tn et kbargaoui@fidh.org

    Délai de réception des candidatures : 07/03/2021 à minuit.

    NB :

    -  Aucune information ne sera donnée par téléphone.
    -  L’ATFD contactera uniquement les candidat-e-s présélectionné-e-s dans un délai maximum de 20 jours à compter de la date de clôture.

  • Dans le cadre d’un projet régional pour l’égalité dans l’héritage au Maghreb, mis en place avec la Fédération Internationale pour les Droits Humains (FIDH), l’ATFD recherche un-e Expert-e national-e pour la réalisation d’une étude sur les barrières juridiques à l’égalité dans l’héritage au Maghreb/ Algérie.

    Organisation : Association Tunisienne des Femmes Démocrates (ATFD)

    L’ATFD est une organisation non gouvernementale à but non lucratif, crée en 1989. Depuis sa création, l’ATFD milite pour une Tunisie moderne et démocratique, qui respecte l’égalité entre hommes et femmes, la dignité humaine, la liberté, la laïcité et la justice sociale ; Une Tunisie où seraient abolies toutes les formes de discriminations et de violences subies par les femmes. L’ATFD lutte pour la promotion et la défense des droits des femmes dans les lois et les pratiques et contre toutes les formes de violences et de discriminations à leur égard ; la diffusion de la culture de l’égalité entre les sexes à tous les niveaux social, économique, politique, civil et familial, culturel et juridique ; la promotion du traitement médiatique des droits des femmes, leur image et présence dans les médias et le renforcement des capacités des femmes et jeunes en matière des droits humains des femmes.

    L’ATFD a mis en place des programmes et des projets aux niveaux national et local qui s’intègrent dans sa stratégie globale de promotion, protection et défense des droits des femmes. Dans le cadre d’un projet régional pour l’égalité dans l’héritage au Maghreb, mis en place avec la Fédération Internationale pour les Droits Humains (FIDH), l’ATFD recherche un-e Expert-e national-e pour la réalisation d’une étude sur les barrières juridiques à l’égalité dans l’héritage en Algérie.

    Mission : Réalisation d’une étude sur les barrières juridiques à l’égalité dans l’héritage en Algérie.
    Type de contrat : Contrat de consultant
    Lieu de la mission :Algérie
    Durée de la mission : La mission s’étalera sur 4 mois (87 jours de travail)
    Date de début:18/03/2021

    Principales responsabilités :

    -  Cartographier l’ensemble des dispositions contenues dans le système juridique national qui conduisent à l’inégalité dans l’héritage ;
    -  Documenter et analyser les différentes formes d’exclusion et de discrimination à l’égard des femmes en matière d’héritage, les causes profondes de ces pratiques, ainsi que les obstacles et les défis enfreignant la possibilité d’atteindre la justice économique des femmes, en particulier dans les lois relatives à l’héritage ;
    -  Appuyer l’expert-e régional-e senior pour faire un bilan des textes internationaux des droits humains et des engagements internationaux des trois pays du Maghreb qui peuvent être utilisés pour faire avance ou au contraire représenter un obstacle devant l’égalité dans l’héritage ;
    -  Repérer et mettre en valeur les bonnes et les mauvaises pratiques en matière de mobilisation pour l’égalité dans l’héritage dans le pays ;
    -  Formuler des recommandations concrètes pour la révision des lois régissant l’héritage et la succession dans le pays et proposer des mesures concrètes et des réformes nécessaires pour parvenir à l’égalité en matière d’héritage.
    -  Préparer, en coordination avec l’expert-e régional-e senior, la méthodologie de travail au niveau national, et ce en collaboration avec les associations nationales et les différentes parties prenantes impliquées dans la lutte pour l’égalité dans l’héritage ;
    -  Préparer un calendrier détaillé pour la réalisation de la mission et veiller au respect des deadlines ;

    Livrables :
    ▪ Note méthodologique détaillée
    ▪ Calendrier d’exécution de l’étude
    ▪ Rapport intermédiaire de l’étude (rapport régional à réaliser avec les autres consultant-e-s nationaux/les et en coordination avec l’expert-e régional-e)
    ▪ Rapport final de l’étude (rapport régional à réaliser avec les autres consultant-e-s nationaux/les et en coordination l’expert-e régional-e)

    validation des livrables :
    L’expert-e travaillera en coordination avec e l’expert-e régional-e et l’Association Tunisienne des femmes démocrates, en étroite collaboration avec les autres consultant-e-s nationaux/les recrutés dans les 3 pays concernés par l’étude.
    Dans la réalisation de sa mission l’expert-e sera en contact régulier avec les équipes de l’ATFD et la FIDH.

    L’expert-e est tenu/e par le respect du secret professionnel. Elle/Il est tenu.e à ne pas divulguer les informations relatives à la mission, aux organisations partenaires et à toute information à laquelle elle/il aura accès dans le cadre de son travail.

    Conditions :

    ● Honoraires selon budget, l’enveloppe globale pour cette mission est de 5000 Euros. Ce montant est mentionné à titre indicatif . Il couvre les honoraires de l’expert-e national-e tout inclus
    Le paiement se fait sur trois tranches :
    20% à la date de signature du contrat.
    30 % à la date de soumission du rapport intermédiaire.
    50% après la validation du rapport final.

    Profil recherché :

    -  Formation universitaire (Master ou Doctorat) en droit, sciences juridiques, sciences politiques, études de genre ou toute autre diplôme similaire ;
    -  Une expérience confirmée dans la conduction de travaux de recherche et d’études, notamment la rédaction de rapports d’analyse de textes juridiques ;
    -  Bonne connaissance du paysage associatif dans le pays et des lois et réglementations en vigueur, notamment en matière d’égalité femmes-hommes
    -  Un intérêt approuvé à la promotion des droits des femmes et des droits humains en général ;
    -  Maîtrise parfaite de l’arabe et du français ;
    -  Excellentes capacités rédactionnelles ;
    -  Bonnes compétences en informatique ;
    -  Professionnalisme, sens de l’initiative, autonomie et responsabilité.

    Candidature :

    Les candidat-e-s intéressé-e-s peuvent déposer leur candidature avec la mention « Expert-e national-e – Réalisation d’une étude sur les barrières juridiques à l’égalité dans l’héritage dans la région Maghreb/Algérie »

    Dossier de candidature :

    -  Curriculum vitae (CV) détaillé faisant ressortir les expériences professionnelles, notamment dans le domaine des droits des femmes (en particulier l’égalité dans l’héritage), ainsi que les travaux de recherche similaires ;
    -  Une note méthodologique ;
    -  Une offre financière détaillant les honoraires ;
    -  Un calendrier d’exécution de la mission.

    Veuillez envoyer votre dossier complet à aux deux adresses suivantes :
    atfd.rh@topnet.tn et kbargaoui@fidh.org
    Délai de réception des candidatures : 07/03/2021

    NB :

    -  Aucune information ne sera donnée par téléphone.
    -  L’ATFD contactera uniquement les candidat-e-s présélectionné-e-s dans un délai maximum de 20 jours à compter de la date de clôture.

  • Dans le cadre d’un projet régional pour l’égalité dans l’héritage au Maghreb, mis en place avec la Fédération Internationale pour les Droits Humains (FIDH), l’ATFD recherche un-e Expert-e national-e pour la réalisation d’une étude sur les barrières juridiques à l’égalité dans l’héritage au Maghreb/ Tunisie

    Organisation : Association Tunisienne des Femmes Démocrates (ATFD)

    L’ATFD est une organisation non gouvernementale à but non lucratif, crée en 1989. Depuis sa création, l’ATFD milite pour une Tunisie moderne et démocratique, qui respecte l’égalité entre hommes et femmes, la dignité humaine, la liberté, la laïcité et la justice sociale ; Une Tunisie où seraient abolies toutes les formes de discriminations et de violences subies par les femmes. L’ATFD lutte pour la promotion et la défense des droits des femmes dans les lois et les pratiques et contre toutes les formes de violences et de discriminations à leur égard ; la diffusion de la culture de l’égalité entre les sexes à tous les niveaux social, économique, politique, civil et familial, culturel et juridique ; la promotion du traitement médiatique des droits des femmes, leur image et présence dans les médias et le renforcement des capacités des femmes et jeunes en matière des droits humains des femmes.

    L’ATFD a mis en place des programmes et des projets aux niveaux national et local qui s’intègrent dans sa stratégie globale de promotion, protection et défense des droits des femmes. Dans le cadre d’un projet régional pour l’égalité dans l’héritage au Maghreb, mis en place avec la Fédération Internationale pour les Droits Humains (FIDH), l’ATFD recherche un-e Expert-e national-e pour la réalisation d’une étude sur les barrières juridiques à l’égalité dans l’héritage en Tunisie.

    Mission : Réalisation d’une étude sur les barrières juridiques à l’égalité dans l’héritage en Tunisie.
    Type de contrat:Contrat de consultant
    Lieu : Tunisie
    Durée de la mission : La mission s’étalera sur 4 mois ( 87 jours de travail)
    Date de début:18/03/2021

    Principales responsabilités :

    -  Cartographier l’ensemble des dispositions contenues dans le système juridique national qui conduisent à l’inégalité dans l’héritage ;
    -  Documenter et analyser les différentes formes d’exclusion et de discrimination à l’égard des femmes en matière d’héritage, les causes profondes de ces pratiques, ainsi que les obstacles et les défis enfreignant la possibilité d’atteindre la justice économique des femmes, en particulier dans les lois relatives à l’héritage ;
    -  Appuyer l’expert-e régional-e senior pour faire un bilan des textes internationaux des droits humains et des engagements internationaux des trois pays du Maghreb qui peuvent être utilisés pour faire avance ou au contraire représenter un obstacle devant l’égalité dans l’héritage ;
    -  Repérer et mettre en valeur les bonnes et les mauvaises pratiques en matière de mobilisation pour l’égalité dans l’héritage dans le pays ;
    -  Formuler des recommandations concrètes pour la révision des lois régissant l’héritage et la succession dans le pays et proposer des mesures concrètes et des réformes nécessaires pour parvenir à l’égalité en matière d’héritage.
    -  Préparer, en coordination avec l’expert-e régional-e senior, la méthodologie de travail au niveau national, et ce en collaboration avec les associations nationales et les différentes parties prenantes impliquées dans la lutte pour l’égalité dans l’héritage ;
    -  Préparer un calendrier détaillé pour la réalisation de la mission et veiller au respect des deadlines ;

    Livrables :
    ▪ Note méthodologique détaillée
    ▪ Calendrier d’exécution de l’étude
    ▪ Rapport intermédiaire de l’étude (rapport régional à réaliser avec les autres consultant-e-s nationaux/les et en coordinatio avec l’expert-e régional-e)
    ▪ Rapport final de l’étude (rapport régional à réaliser avec les autres consultant-e-s nationaux/les et en coordination avec l’expert-e régional-e)

    Validation :
    L’expert-e travaillera en coordination avec l’expert-e régional-e et l’association Tunisienne des femmes démocrateset en étroite collaboration avec les autres consultant-e-s nationaux/les recrutés dans les 3 pays concernés par l’étude.
    Dans la réalisation de sa mission l’expert-e sera en contact régulier avec les équipes de l’ATFD et la FIDH.
    L’expert-e est tenu/e par le respect du secret professionnel. Elle/Il est tenue à ne pas divulguer les informations relatives à la mission, aux organisations partenaires et à toute information à laquelle elle/il aura accès dans le cadre de son travail.

    Conditions :

    ● Honoraires selon budget, l’enveloppe globale à cette étude est de 5000 Euros. Ce montant est mentionné à titre indicatif . Il couvre les honoraires de l’expert-e national-e tout inclus.
    ● Le paiement se fait sur trois tranches :
    20% à la date de signature du contrat.
    30 % à la date de soumission du rapport intermédiaire.
    50% après la validation du rapport final.

    Profil recherché : Qualifications et compétences

    -  Formation universitaire (Master ou Doctorat) en droit, sciences juridiques, sciences politiques, études de genre ou toute autre diplôme similaire ;
    -  Une expérience confirmée dans la conduction de travaux de recherche et d’études, notamment la rédaction de rapports d’analyse de textes juridiques ;
    -  Bonne connaissance du paysage associatif dans le pays et des lois et réglementations en vigueur, notamment en matière d’égalité femmes-hommes
    -  Un intérêt approuvé à la promotion des droits des femmes et des droits humains en général ;
    -  Maîtrise parfaite de l’arabe et du français ;
    -  Excellentes capacités rédactionnelles ;
    -  Bonnes compétences en informatique ;
    -  Professionnalisme, sens de l’initiative, autonomie et responsabilité.

    Candidature :

    Les candidat-e-s intéressé-e-s peuvent déposer leur candidature avec la mention « Expert-e national-e – Réalisation d’une étude sur les barrières juridiques à l’égalité dans l’héritage dans la région Maghreb/Tunisie »

    Dossier de candidature :

    -  Curriculum vitae (CV) détaillé faisant ressortir les expériences professionnelles, notamment dans le domaine des droits des femmes (en particulier l’égalité dans l’héritage), ainsi que les travaux de recherche similaires ;
    -  Une note méthodologique ;
    -  Une offre financière détaillant les honoraires ;
    -  Un calendrier d’exécution de la mission.

    Veuillez envoyer votre dossier complet à aux deux adresses suivantes :
    atfd.rh@topnet.tn et kbargaoui@fidh.org
    Délai de réception des candidatures : 07/03/2021

    NB :

    -  Aucune information ne sera donnée par téléphone.
    -  L’ATFD contactera uniquement les candidat-e-s présélectionné-e-s dans un délai maximum de 20 jours à compter de la date de clôture.

  • Dans le cadre d’un projet régional pour l’égalité dans l’héritage au Maghreb, mis en place avec la Fédération Internationale pour les Droits Humains (FIDH), l’ATFD recherche un-e Expert-e national-e pour la réalisation d’une étude sur les barrières juridiques à l’égalité dans l’héritage au Maghreb/ Maroc

    Organisation : Association Tunisienne des Femmes Démocrates (ATFD)

    L’ATFD est une organisation non gouvernementale à but non lucratif, crée en 1989. Depuis sa création, l’ATFD milite pour une Tunisie moderne et démocratique, qui respecte l’égalité entre hommes et femmes, la dignité humaine, la liberté, la laïcité et la justice sociale ; Une Tunisie où seraient abolies toutes les formes de discriminations et de violences subies par les femmes. L’ATFD lutte pour la promotion et la défense des droits des femmes dans les lois et les pratiques et contre toutes les formes de violences et de discriminations à leur égard ; la diffusion de la culture de l’égalité entre les sexes à tous les niveaux social, économique, politique, civil et familial, culturel et juridique ; la promotion du traitement médiatique des droits des femmes, leur image et présence dans les médias et le renforcement des capacités des femmes et jeunes en matière des droits humains des femmes.

    L’ATFD a mis en place des programmes et des projets aux niveaux national et local qui s’intègrent dans sa stratégie globale de promotion, protection et défense des droits des femmes. Dans le cadre d’un projet régional pour l’égalité dans l’héritage au Maghreb, mis en place avec la Fédération Internationale pour les Droits Humains (FIDH), l’ATFD recherche un-e Expert-e national-e pour la réalisation d’une étude sur les barrières juridiques à l’égalité dans l’héritage au Maroc.

    TERMES DE REFERENCES

    Mission : Réalisation d’une étude sur les barrières juridiques à l’égalité dans l’héritage au Maroc.
    Type de contrat : Contrat de consultant
    Lieu : Maroc.
    Durée de la mission:La mission s’étalera sur 4 mois (87 jours de travail)
    Date de début : 18/03/2021

    Principales responsabilités :

    -  Cartographier l’ensemble des dispositions contenues dans le système juridique national qui conduisent à l’inégalité dans l’héritage ;
    -  Documenter et analyser les différentes formes d’exclusion et de discrimination à l’égard des femmes en matière d’héritage, les causes profondes de ces pratiques, ainsi que les obstacles et les défis enfreignant la possibilité d’atteindre la justice économique des femmes, en particulier dans les lois relatives à l’héritage ;
    -  Appuyer l’expert-e régional-e senior pour faire un bilan des textes internationaux des droits humains et des engagements internationaux des trois pays du Maghreb qui peuvent être utilisés pour faire avance ou au contraire représenter un obstacle devant l’égalité dans l’héritage ;
    -  Repérer et mettre en valeur les bonnes et les mauvaises pratiques en matière de mobilisation pour l’égalité dans l’héritage dans le pays ;
    -  Formuler des recommandations concrètes pour la révision des lois régissant l’héritage et la succession dans le pays et proposer des mesures concrètes et des réformes nécessaires pour parvenir à l’égalité en matière d’héritage.
    -  Préparer, en coordination avec l’expert-e régional-e senior, la méthodologie de travail au niveau national, et ce en collaboration avec les associations nationales et les différentes parties prenantes impliquées dans la lutte pour l’égalité dans l’héritage ;
    -  Préparer un calendrier détaillé pour la réalisation de la mission et veiller au respect des deadlines ;

    Livrables :
    ▪ Note méthodologique détaillée
    ▪ Calendrier d’exécution de l’étude
    ▪ Rapport intermédiaire de l’étude (rapport régional à réaliser avec les autres consultant-e-s nationaux/les et en coordination avec l’expert-e régional-e)
    ▪ Rapport final de l’étude (rapport régional à réaliser avec les autres consultant-e-s nationaux/les et en coordination avec l’expert-e régional-e)

    validation :
    L’expert-e travaillera en coordination avec l’expert-e régional-e et l’association Tunisienne des femmes démocrates et en étroite collaboration avec les autres consultant-e-s nationaux/les recrutés dans les 3 pays concernés par l’étude.
    Dans la réalisation de sa mission l’expert-e sera en contact régulier avec les équipes de l’ATFD et la FIDH.

    L’expert-e est tenu/e par le respect du secret professionnel. Elle/Il est tenu/e à ne pas divulguer les informations relatives à la mission, aux organisations partenaires et à toute information à laquelle elle/il aura accès dans le cadre de son travail.

    Conditions :

    ● Honoraires selon budget, l’enveloppe globale à cette étude est de 5000 Euros. Ce montant est mentionné à titre indicatif Il couvre les honoraires de l’expert-e national-e tout inclus.
    ● Le paiement se fait sur trois tranches :
    20% à la date de signature du contrat.
    30 % à la date de soumission du rapport intermédiaire.
    50% après la validation du rapport final.

    Profil recherché : Qualifications et compétences

    -  Formation universitaire (Master ou Doctorat) en droit, sciences juridiques, sciences politiques, études de genre ou toute autre diplôme similaire ;
    -  Une expérience confirmée dans la conduction de travaux de recherche et d’études, notamment la rédaction de rapports d’analyse de textes juridiques ;
    -  Bonne connaissance du paysage associatif dans le pays et des lois et réglementations en vigueur, notamment en matière d’égalité femmes-hommes
    -  Un intérêt approuvé à la promotion des droits des femmes et des droits humains en général ;
    -  Maitrise parfaite de l’arabe et du français ;
    -  Excellentes capacités rédactionnelles ;
    -  Bonnes compétences en informatique ;
    -  Professionnalisme, sens de l’initiative, autonomie et responsabilité.

    Candidature :

    Les candidat-e-s intéressé-e-s peuvent déposer leur candidature avec la mention « Expert-e national-e – Réalisation d’une étude sur les barrières juridiques à l’égalité dans l’héritage dans la région Maghreb »

    Dossier de candidature :

    -  Curriculum vitae (CV) détaillé faisant ressortir les expériences professionnelles, notamment dans le domaine des droits des femmes (en particulier l’égalité dans l’héritage), ainsi que les travaux de recherche similaires ;
    -  Une note méthodologique ;
    -  Une offre financière détaillant les honoraires ;
    -  Un calendrier d’exécution de la mission.

    Veuillez envoyer votre dossier complet à aux deux adresses suivantes :
    atfd.rh@topnet.tn et kbargaoui@fidh.org
    Délai de réception des candidatures : 07/03/2021

    NB :

    -  Aucune information ne sera donnée par téléphone.
    -  L’ATFD et l’ADFM contacteront uniquement les candidat-e-s présélectionné-e-s dans un délai maximum de 20 jours à compter de la date de clôture.

  • RECRUTEMENT : UN.E CHARGE.E DE PROGRAMME MENA (H/F) - CDI - PARIS

    La FIDH (Fédération Internationale pour les Droits humains) est une ONG internationale de défense des droits humains. Depuis 1922, nous sommes engagés dans la défense de tous les droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels tels que définis dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme.
    Nous fédérons 192 associations nationales de défense des droits humains actives dans 117 pays. Pour nous, la transformation des sociétés est d’abord du ressort des acteurs locaux. Nos activités visent à renforcer leur capacité d’action et leur influence.
    Le Secrétariat International de la FIDH est une organisation à taille humaine (47 salariés à Paris et plusieurs bureaux à l’étranger) et composé d’une équipe internationale engagée. Nos locaux sont situés dans un quartier vivant et central de Paris (proche de Bastille et Gare de Lyon).

    Nous recrutons pour le département des Opérations et des Programmes :

    UN.E CHARGE.E DE PROGRAMME MENA (H/F)

    Objectif général du poste : Sous la supervision de la Responsable du Bureau MENA, au sein d’une équipe composée de 3 salariés avec vous, le.la Chargé.e de Programme contribue à consolider les liens avec les acteurs internes et externes et à mettre en œuvre les activités.

    Vos principales responsabilités
    A. Contribuer à la consolidation du lien avec les acteurs : Animer la communication avec les différents acteurs (ligues, partenaires, etc.). Assurer l’accompagnement des défenseurs et partenaires du terrain via le soutien matériel liés à leurs déplacements. Faciliter la transmission d’informations entre les partenaires et le bureau.

    B. Mettre en œuvre les activités du bureau :
    Préparer et suivre les missions d’enquête, d’observation judiciaire. Organiser les activités de plaidoyer auprès des OIG et des Etats, en réaliser certaines sur le terrain. Assurer et coordonner la rédaction des documents de dénonciation, y compris la coordination de la traduction et de la diffusion en lien avec le département Communication. Coordonner la réalisation d’outils de communication en lien avec le département Communication. Participer à des réunions d’échange avec les partenaires locaux, régionaux, internationaux. Participer à la programmation et au reporting des activités du bureau. Participer aux réponses aux appels d’offres des bailleurs, aux suivis financier et narratif des programmes.

    Profil recherché

    Vous avez une formation supérieure de type Master en droit, relations internationales, droits humains, sciences politiques ou sciences sociales. Vous avez au moins 5 ans d’expériences professionnelles dans une fonction similaire, notamment dans la gestion de programmes (de l’écriture à la mise en oeuvre et au reporting). Votre expérience vous a permis de développer une bonne connaissance de la situation politique, des droits humains et de la société civile dans la zone Machrek (Nord Afrique et péninsule arabique).
    Vous avez obligatoirement de bonnes capacités d’expression écrite et orale en français et en anglais (niveau C1). La connaissance de l’arabe est un plus.
    Vous aimez travailler en équipe et êtes flexible pour aider vos collègues. Vous savez travailler dans l’urgence et gérer les priorités. Vous êtes rigoureux.se et organisé.e. Vous connaissez l’environnement Ubuntu.

    Modalités et conditions salariales
    CDI à temps plein. Statut Employé. Poste basé à Paris. Salaire à partir de 32,5 K€ brut annuel sur 13 mois selon expérience. 23 jours RTT par an. Complémentaire santé prise en charge à 80% par la FIDH. Titres restaurant d’une valeur faciale de 9 €, pris en charge à 60% par la FIDH. Prise en charge à 50% de l’abonnement transport en commun.
    Compte-tenu de la situation sanitaire, nous privilégions le télétravail à 100 %.

    La FIDH s’engage en faveur de la diversité et de l’égalité en ne faisant aucune discrimination dans ses pratiques d’embauches. Nous encourageons les personnes en situation de handicap à postuler.

    Poste à pourvoir : dès que possible à partir du 2 mai 2021

    Vous vous retrouvez dans la description du profil recherché ?

    Envoyez votre CV et une lettre de motivation à recrutement@fidh.org en indiquant impérativement la référence MENA-0421 dans l’objet du mail au plus tard le 21 avril 2021 à l’attention de Yosra FRAWES Responsable du bureau MENA et Cyril BLIN, Directeur des Opérations et des programmes.

    Les entretiens se feront au fur et à mesure de la réception des candidatures.

    Seul.e.s les candidat.e.s dont les dossiers auront été retenus seront contacté.e.s.

  • RECRUTEMENT :UN.E RESPONSABLE RECHERCHE DE FONDS (H/F) - CDI - PARIS

    La FIDH (Fédération Internationale pour les Droits humains) est une ONG internationale de défense des droits humains. Depuis 1922, nous sommes engagés dans la défense de tous les droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels tels que définis dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

    Nous fédérons 192 associations nationales de défense des droits humains actives dans 117 pays. Pour nous, la transformation des sociétés est d’abord du ressort des acteurs locaux. Nos activités visent à renforcer leur capacité d’action et leur influence.

    Le Secrétariat International de la FIDH est une organisation à taille humaine (45 salarié.e.s à Paris et 12 salarié.e.s répartis dans plusieurs bureaux à l’étranger) et composé d’une équipe internationale engagée. Notre bureau parisien est situé dans un quartier vivant et central de Paris (près de Bastille et Gare de Lyon).

    Nous recrutons pour le département Recherche de fonds :

    UN.E RESPONSABLE RECHERCHE DE FONDS (H/F)

    La FIDH a investi de manière significative dans son équipe de recherche de fonds afin d’une part d’augmenter les revenus provenant de nouvelles sources, d’autre part de mieux gérer les donateurs et bailleurs de fonds existants, et enfin de travailler plus étroitement avec les principales parties prenantes internes dans le but d’améliorer les systèmes et processus existants.

    Objectif général du poste :
    Sous la supervision de la Directrice Recherche de fonds, au sein d’une équipe composée de 4 salariées avec vous, le.la Responsable Recherche de fonds gère les bailleurs de fonds institutionnels existants, obtient de nouveaux financements auprès de grandes fondations et institutions, et aide la FIDH à développer sa base de données de bailleurs de fonds à Paris dans la perspective de notre centenaire en 2022, moment passionnant de l’évolution de la FIDH.
    Ce poste est essentiel et contribue à influencer la stratégie de la FIDH en matière de modèle économique. Le.la Responsable Recherche de fonds travaille en étroite collaboration avec les départements des programmes, du plaidoyer, des finances et de la communication, ainsi qu’avec la direction générale.

    Vos principales responsabilités
    1. Développer les ressources : rechercher de nouveaux bailleurs en accord avec le plan stratégique pluriannuel de la FIDH et notamment dans le cadre du Cententaire de la FIDH en 2022.

    2. Gérer les bailleurs de fonds de son portefeuille :
    • Etablir de solides relations de travail. Assurer une coordination interne harmonieuse et des communications conjointes ;
    • Assurer la cohérence entre les activités décrites dans les propositions aux bailleurs de fonds et les budgets présentés. Assurer la conformité aux normes et la mise en œuvre des contrats. Veiller à la bonne préparation et à la soumission en temps voulu des rapports et des demandes de financement ;
    • Contribuer à l’analyse du succès/refus des propositions pour améliorer la qualité du programme et la gestion des donateurs ;
    • Coordonner les évaluations externes liées aux financements.

    3. Contribuer à renforcer les capacités internes :
    • en matière de conception de projets et de logique d’intervention, sur d’autres outils de collecte de fonds pertinents, sur les outils de la MEL (Monitoring Evaluation and Learning) en partenariat avec la Directrice adjointe des programmes ;
    • Être un mentor au sein de l’équipe de recherche de fonds et contribuer au développement et au renforcement d’une culture de collecte de fonds centrée sur le donateur au sein de la FIDH.

    4. Activités transversales :
    • Contribuer à la réflexion stratégique sur la collecte de fonds et l’évolution du modèle économique de la FIDH ;
    • Contribuer à la programmation et à la hiérarchisation des activités de collecte de fonds, ainsi qu’à l’établissement de rapports et à l’évaluation ;
    • Promouvoir les intérêts de la FIDH : participer, représenter la FIDH lors de réunions, d’événements et au sein de forums pertinents ;
    • Contribuer à l’élaboration de documents et de campagnes de marketing pour la collecte de fonds ;
    • Soutenir le plaidoyer auprès des bailleurs de fonds.

    Profil recherché
    Vous avez au moins 6 ans d’expérience professionnelle dans la collecte de fonds, de préférence au sein d’une organisation internationale. Vous avez une approche centrée sur le donateur dans des partenariats complexes entre plusieurs parties prenantes. Vous avez une expertise avérée d’au moins 4 ans dans la conception de projets et de programmes, la logique d’intervention, la théorie du changement.
    Vous avez d’excellentes aptitudes à la collaboration, à la négociation et à la résolution de problèmes. Vous êtes un excellent communiquant. Vous avez d’excellentes compétences rédactionnelles. Maîtrise de l’anglais (C1) et du français (C2) à l’écrit et à l’oral. La connaissance de l’espagnol est souhaitée.

    Une expérience préalable avec les principaux bailleurs de fonds des droits humains (agences de développement et gouvernements européens, fondations privées internationales) serait un grand avantage. Un diplôme de niveau Master en droits humains, affaires internationales ou sciences sociales est un atout.

    Vous aimez travailler en équipe et êtes flexible pour aider vos collègues. Vous savez travailler dans l’urgence et gérer les priorités. Vous êtes rigoureux.se et organisé.e. La connaissance d’Open Office et Salesforce est souhaitée.

    La.e candidat.e doit être en total accord avec les valeurs au travail de la FIDH (professionnalisme, respect, engagement, égalité, intégrité, participation, audace), ainsi qu’avec les missions de la FIDH de défendre les droits humains de toutes et tous, partout. Nous attendons également des candidat.e.s qu’ils.elles respectent les valeurs féministes et rejettent la pratique de la peine de mort et de la torture.

    La FIDH s’engage en faveur de la diversité et de l’égalité en ne faisant aucune discrimination dans ses pratiques d’embauches.
    Nous encourageons vivement et recherchons des candidatures de femmes, de personnes handicapées, de personnes racisées, ainsi que des membres des communautés LGBTIQ. Les candidat.e.s ne seront pas discriminé.e.s sur la base de la race, de la religion, de l’âge, de la situation d’handicap, du sexe, de l’état matrimonial, de l’orientation sexuelle, de l’identité de genre, de l’état de santé ou de toute autre caractéristique protégée par la loi française.

    Pour les personnes en situation de handicap, nous vous demandons d’indiquer vos besoins particuliers dans votre lettre de motivation. Des mesures d’adaptation raisonnables seront prises pour que les personnes qualifiées en situation de handicap puissent participer au processus de recrutement.

    Modalités et conditions salariales
    CDI à temps plein. Statut Cadre. Poste basé à Paris. Salaire à partir de 39 K€ brut annuel sur 13 mois, selon expérience. 25 jours de congés payés et 23 jours RTT par an. Complémentaire santé prise en charge à 80% par la FIDH. Titres restaurant d’une valeur faciale de 9 €, pris en charge à 60% par la FIDH. Prise en charge à 50% de l’abonnement transport en commun.
    Compte-tenu de la situation sanitaire, nous privilégions le télétravail à 100 %.

    Vous aurez la possibilité de collaborer avec des militant.e.s des droits humains du monde entier.

    Poste à pourvoir : dès que possible.

    Vous vous retrouvez dans la description du profil recherché ?

    Envoyez votre CV et une lettre de motivation à recrutement@fidh.org en indiquant impérativement la référence RESP.FUNDRAISING-0421 dans l’objet du mail au plus tard le 7 mai 2021 à l’attention de Lisa SMITH, Directrice de la Recherche de fonds.

    Les entretiens se feront au fur et à mesure de la réception des candidatures.

    Seul.e.s les candidat.e.s dont les dossiers auront été retenus seront contacté.e.s.

Candidature spontanée

benevolat@fidh.org

suivez nous sur linkedin