TUNISIE : les réserves à la CEDAW sont officiellement levées

29/04/2014
Impact
ar en es fr

La décision de retirer toutes les réserves émises sur la convention CEDAW a été annoncée en octobre 2011. Après des années de tergiversations, le gouvernement tunisien a finalement notifié à l’ONU sa décision qui a pris effet le 17 avril 2014.
En acceptant la Convention, la Tunisie a manifesté sa volonté de mettre fin à toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes. Le gouvernement tunisien est désormais tenu de prendre prendre une série de mesures pour instaurer l’égalité, c’est-à-dire garantir aux femmes un accès et des opportunités égales pour la vie politique et publique.
La FIDH, avec ses organisations membres, l’ATFD, la LTDH et la Doustourna, a réalisé une grande campagne de plaidoyer continue pour obtenir le retrait de ces réserves. Elles continueront de surveiller de près la mise en œuvre. Avec effet immédiat, elles demandent au gouvernement tunisien de retirer sa déclaration générale sur la convention qui compromet effectivement la conformité de la législation nationale aux exigences de la CEDAW.
Voir l’article ici

Lire la suite
impact