AZERBAÏDJAN : l’ONU dénonce le caractère arbitraire de la détention d’Hilal Mammadov

Hilal Mammadov, défenseur des droits de la minorité ethnique de Talysh et rédacteur en chef du journal Tolishi-Sado (la voix de Talysh), a été arrêté le 21 juin 2012 et condamné à cinq ans de prison à la suite d’un procès injuste fondé sur de faux délits dans le but de limiter ses activités en faveur des droits de l’homme.
La FIDH a suivi la situation de très près depuis son arrestation, en fournissant aux Nations Unies des sources d’informations et en menant une campagne pour qu’il soit relâché.
L’opinion adoptée par le groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire au cours de sa 68e session en novembre 2013 a conclu que « les accusations de trahison et d’incitation à la haine et à l’hostilité nationale, raciale, sociale et religieuse sont fondées sur l’exercice légitime par M. Mammadov du droit à la liberté d’expression (…) » et a demandé sa libération immédiate avec indemnisation.
Pour plus de détails, lire l’article

Lire la suite
impact