Rwanda : la France condamne Pascal Simbikangwa pour génocide et complicité de crimes contre l’humanité

17/03/2014
Impact
en es fr

A l’issue de six semaines d’audience, la Cours d’assises de Paris a condamné Pascal Simbikangwa à 25 ans de réclusion criminelle pour crimes de génocide et complicité de crimes contre l’humanité commis en 1994 dans le cadre du génocide au Rwanda.
La FIDH et la Ligue des Droits de l’Homme (LDH), qui se sont constituées parties civiles dans cette affaire, se sont battues sans relâche pour que se tienne ce procès et pour que la France honore ses obligations juridiques. À la fin de la procédure judiciaire, à laquelle les parties civiles ont activement contribué, le procureur de la république a demandé à ce que l’accusation contre l’accusé passe de « complicité de génocide » à « génocide  ». Ce verdict révèle le rôle crucial que joue la compétence universelle pour rendre justice aux victimes dans l’attente.
Pour lire cet article, cliquez ici.
Lire le dossier de presse de la FIDH et la LDH.

Lire la suite
impact