RDC : Menaces de mort à l’encontre de M. Dismas Kitenge, président du Groupe Lotus

23/09/2020
Appel urgent

COD 004 / 0920 / OBS 104
Menaces de mort
République démocratique du Congo
23 septembre 2020

L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, un partenariat de la FIDH et de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), vous prie d’intervenir dans la situation suivante en République démocratique du Congo (RDC).

Description de la situation :

L’Observatoire a été informé, de sources fiables, des menaces de mort à l’encontre de M. Dismas Kitenge, président du Groupe Lotus[1, et de sa famille.

Selon les informations reçues, depuis le 8 septembre 2020, M. Dismas Kitenge et sa famille sont la cible d’appels téléphoniques malveillants de la part d’un homme non identifié qui profère des menaces de mort et des injures à leur encontre. Ces menaces ont débuté le soir du 8 septembre 2020 par un appel anonyme, après que M. Kitenge a évoqué, lors d’une réunion avec le Ministre des droits humains la veille, une campagne de plaidoyer prévue à l’occasion du déplacement d’un général impliqué dans les crimes commis à Kisangani entre 1999 et 2000. Quelques jours plus tard, les appels malveillants ont recommencé, cette fois par le biais d’un numéro de téléphone identifiable. Lors de ces appels téléphoniques, une personne non identifiée a promis de tout faire pour éliminer M. Kitenge en raison de ses prises de position contre les autorités et personnalités publiques de RDC.

Le 19 septembre 2020, M. Dismas Kitenge a saisi le Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Kisangani d’une plainte contre inconnu, demandant l’identification et la poursuite en justice de l’auteur des menaces ainsi que des mesures de protection pour lui et sa famille. Au moment de la publication de cet appel urgent, aucune mesure de protection n’a été prise à l’égard de M. Kitenge et de sa famille.

L’Observatoire exprime sa vive inquiétude face aux menaces de morts reçues par M. Dismas Kitenge et sa famille, qui ne semblent viser qu’à le dissuader d’exercer ses activités légitimes de défense des droits humains.

L’Observatoire appelle les autorités congolaises à mener une enquête indépendante, rigoureuse, impartiale et transparente sur ces menaces afin d’en identifier les responsables et de les traduire devant un tribunal indépendant, compétent et impartial. L’Observatoire appelle également les autorités congolaises à prendre toutes les mesures nécessaires afin d’assurer la sécurité de M. Dismas Kitenge et de sa famille.

Actions requises :

L’Observatoire vous prie de bien vouloir écrire aux autorités congolaises en leur demandant de :

i. Garantir en toutes circonstances l’intégrité physique et le bien-être psychologique de M. Dismas Kitenge et de sa famille, ainsi que de tous les défenseurs des droits humains en RDC ;

ii. Mener une enquête indépendante, rigoureuse, impartiale et transparente sur les menaces de morts proférées contre M. Dismas Kitenge et sa famille afin d’identifier les responsables et de les traduire devant un tribunal indépendant, compétent et impartial conformément aux instruments internationaux et régionaux de protection des droits humains, et d’appliquer les sanctions pénales, civiles et/ou administratives prévues par la loi ;

iii. Se conformer aux dispositions de la Déclaration sur les défenseurs des droits de l’Homme, adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies le 9 décembre 1998, et plus particulièrement ses articles 1, 6 et 12.2 ;

iv. Plus généralement, se conformer aux dispositions de la Déclaration universelle des droits de l’Homme et instruments régionaux et internationaux relatifs aux droits humains ratifiés par la RDC.

Adresses :

• S.E M. Félix Tshisekedi, Président de la République, Email : cabinet@presidentrdc.cd, Fax +243 88 02 120 ;
• M. Sylvestre Ilunga, Premier ministre, E-mail : cabinet@primature.cd, Fax : +243 81 555 55 81 ;
• M. Célestin Tunda ya Kasende, vice-Premier Ministre, Ministre de la Justice, Fax : + 243 88 05 521, E-mail : minjustdh@gmail.com ;
• M. André Lite Asebea, Ministre des droits humains, Email : min-droitshumains@yahoo.fr ;
• M. Flory Kabange Numbi, Procureur Général de la République ; E-mail : florykan@yahoo.fr, pgr_rdc@yahoo.fr, pgr_rdcongo15@yahoo.com ;
• S.E. M. Paul Crispin Kakhozi Bin Bulongo, Ambassadeur, Ambassade de la République démocratique du Congo à Bruxelles, Belgique, E-mail : secretariat@ambardc.eu. Fax : + 32 22 13 49 95

Prière d’écrire également aux représentations diplomatiques de la République démocratique du Congo dans vos pays respectifs.

***
Paris-Genève, le 23 septembre 2020

Merci de bien vouloir informer l’Observatoire de toute action entreprise en indiquant le code de cet appel.

L’Observatoire partenariat de la FIDH et de l’OMCT, a vocation à protéger les défenseurs des droits de l’Homme victimes de violations et à leur apporter une aide aussi concrète que possible. La FIDH et l’OMCT sont membres de ProtectDefenders.eu, le mécanisme de l’Union européenne pour les défenseurs des droits de l’Homme mis en œuvre par la société civile internationale.

Pour contacter l’Observatoire, appeler la ligne d’urgence :
• E-mail : Appeals@fidh-omct.org
• Tel et fax FIDH : 33 1 43 55 25 18 / 33 1 43 55 18 80
• Tel et fax OMCT : + 41 79 539 41 06 / 41 22 809 49 29


[1] Le Groupe LOTUS est une organisation non gouvernementale basée à Kisangani. Il dénonce les violations des droits humains, alerte l’opinion publique, enquête sur les pratiques des autorités pour les contraindre à respecter la règle de droit. Il soutient celles et ceux qui souffrent de discrimination et d’oppression en raison de leur appartenance à un groupe social, national ou religieux, ou de leur opinion politique. Il informe, enseigne et promeut les valeurs des droits humains et les principes démocratiques pour les faire avancer en RDC.

Lire la suite
appelobs