350 personnalités lancent un appel mondial pour le Yémen

22/12/2017
Communiqué
© DR

Après 1000 jours de conflit, Robert Badinter, Juliette Binoche, Shirin Ebadi et Peter Gabriel appellent Emmanuel Macron à agir d’urgence pour obtenir un cessez-le-feu au Yémen et la levée du blocus

19 décembre 2017 – Plusieurs centaines d’artistes, universitaires, politiciens et autres personnalités du monde entier ont lancé aujourd’hui un appel à Emmanuel Macron, Donald Trump et Theresa May à l’occasion des 1000 jours du conflit au Yémen. Les signataires, parmi lesquels on trouve le président de la FIDH, Dimitris Christopoulos, l’ancien ministre Robert Badinter, les actrices Juliette Binoche et Charlotte Rampling, la Prix Nobel de la Paix Shirin Ebadi ou les musiciens Angelique Kidjo et Peter Gabriel, demandent aux dirigeants français, américain et britannique d’agir d’urgence pour faire face à la plus grave crise humanitaire au monde.

« Après 1000 jours de guerre, le Yémen ne peut plus attendre » écrivent plus de 350 personnalités qui appellent les présidents français et américain et la première ministre britannique à travailler ensemble au Conseil de sécurité pour obtenir :
un cessez-le feu immédiat,
la levée de tous les blocages à l’acheminement de nourriture, de carburant et de fournitures médicales,
et la mise en place d’un nouveau processus de paix inclusif.

De nouveaux chiffres de l’ONU montrent qu’après presque trois ans de guerre, 75% des Yéménites dépendent de l’aide extérieure et 8,4 millions d’entre eux sont au bord de la famine – plus que la population du Grand Paris. Selon l’UNICEF, au Yémen, un enfant meurt toutes les dix minutes de faim ou de maladie.

« Face à cette catastrophe imputable à l’homme, la communauté internationale a montré son incapacité à agir » , écrivent les signataires de l’appel. « Des millions de femmes, d’hommes et d’enfants yéménites se sentent abandonnés par les dirigeants mondiaux, qui semblent placer les profits et la politique au-dessus des vies humaines. Depuis 1000 jours, la diplomatie discrète a échoué à contenir les attaques répétées de toutes les parties contre des civils innocents. »

Les signataires soulignent la responsabilité particulière de la France, des Etats-Unis et du Royaume-Uni à l’égard des Yéménites, en tant que membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies et principaux fournisseurs d’armes à l’Arabie Saoudite et aux Emirats Arabes Unis.

« Notre message est simple » écrivent-ils, « si vous ne voulez pas avoir d’autres milliers de vies d’enfants yéménites sur la conscience, il est temps d’agir maintenant ».

Les plus de 350 signatairesde l’appel viennent de 50 pays et comprennent une trentaine d’artistes (dont Juliette Binoche, Angélique Kidjo, Charlotte Rampling, Sophia Aram, Charles Berling, Marc Lévy, Peter Gabriel, Eddie Izzard, Thandie Newton, Alyssa Milano), 8 Prix Nobel de la Paix, plus de 30 parlementaires (France, Etats-Unis, Royaume-Uni, Suède, Irlande, Kenya, Zimbabwe), 10 anciens ministres (Afrique du Sud, Australie, Brésil, Danmark, France, Portugal, Royaume-Uni, Zimbabwe), un ancien vice-Secrétaire général de l’ONU, des journalistes (Audrey Pulvar, Thomas Legrand), un chef étoilé (Thierry Marx), un champion du monde de football (Robert Pires), des chefs d’entreprise (Mercedes Erra, Havas Worldwide), 3 anciens ambassadeurs au Yémen (France, Etats-Unis, Royaume-Uni), 15 dignitaires religieux, plusieurs dizaines d’universitaires, une cinquantaine de dirigeants d’ONG et de nombreux activistes yéménites.

L’appel des 1000 jours pour le Yémen, publié dans l’édition du mardi 19 décembre du journal Le Monde, est disponible à l’adresse suivante : http://bit.ly/YemenCWF et la liste complète des signataires est disponible ici. L’appel est accompagné d’une campagne #YemenCantWait sur les réseaux

Lire la suite
communique