Victoire pour la société civile : fin du contrat entre Orange et Partner dans 2 ans maximum

Le 30 juin 2015, le Groupe Orange a annoncé une rupture, dans deux ans maximum, du contrat qui le liait à l’entreprise de télécommunication israélienne Partner active dans les colonies israéliennes, reconnues illégales en droit international.

Cette annonce est une victoire pour le respect des droits humains et pour les organisations de la société civile qui appelaient depuis plusieurs années Orange à mettre un terme à cette relation d’affaires avec Partner au regard des violations des droits humains dans le Territoire palestinien occupé auxquelles elle contribuait indirectement à travers cet accord.

En effet, cinq années ont passé depuis que les premières alertes ont été lancées par les syndicats. Début mai 2015, la FIDH et ses partenaires (dont ses organisations membres en France la LDH et en Palestine Al Haq) publiaient un rapport conjoint appelant à la rupture de cette relation d’affaires. Plusieurs courriers et rencontres de suivi ont eu lieu avec le Groupe Orange et le gouvernement français pour les inciter à prendre des mesures concrètes au regard de leurs obligations et responsabilités respectives en matière de droits humains.

Lire le communiqué de presse.
Lire le rapport.

Lire la suite
impact