La FIDH condamne l’attentat suicide de Znamenskoe

13/05/2003
Rapport

La FIDH fait part de sa plus vive préoccupation après l’attentat-suicide du lundi 12 mai 2003, qui a fait plusieurs dizaines de victimes, des civils pour la plupart, à Znamenskoe dans le Nord de la Tchétchénie.

La FIDH réitère à cet égard sa condamnation absolue de tout acte de terrorisme. Les attentats commis à l’encontre d’une population civile ne peuvent trouver une quelconque justification et leurs auteurs et commanditaires doivent être poursuivis en justice et sanctionnés, dans le strict respect des normes universelles de protection des droits de l’Homme.

Cet attentat, qui fait suite à celui du 27 décembre dernier commis à Grozny, vient malheureusement rappeler que, loin de la normalisation annoncée par le pouvoir russe, au sortir d’un référendum qualifié par la FIDH de "mascarade"(1), le conflit en Tchétchénie se poursuit et continue de faire de nombreuses victimes, principalement parmi la population civile. Depuis plusieurs mois notamment, les enlèvements suivis de disparitions et d’exécutions sommaires, perpétrés par les forces armées russes, se sont multipliés.

Sans justice pour les victimes des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité commis en Tchétchénie, sans négociation effective avec la partie tchétchène, aucune solution politique viable ne saurait être envisagée. Il est à craindre au contraire que ne se reproduisent de tels actes, qui témoignent de l’impasse dans laquelle se trouve aujourd’hui le dossier de la Tchétchénie.

La communauté internationale qui persiste dans un soutien de plus en plus affiché à la politique « anti-terroriste » des autorités russes, porte une lourde responsabilité dans l’enlisement de ce conflit et la poursuite des violations des droits de l’Homme.

(1) Rapport de la FIDH, mars 2003 : Tchétchénie, La « normalisation » un discours de dupe - Le référendum du 23 mars 2003 : la mascarade (suite)
Mars 2003

Tchétchénie
La "normalisation" : un discours de dupe
Le référendum du 23 mars 2003 : la mascarade (suite)

Lire la suite
rapport