Russie : loi anti-propagande votée à la Douma Russe est en contradiction avec la Convention Européenne des Droits de L’Homme, déclare Catherine Ashton

La FIDH se félicite de cette communication émise le 20 juin 2013, qui souligne l’effet pernicieux qu’aura cette loi sur une société civile déjà étouffée.

L’Observatoire pour la Protection des Défenseurs des Droits de l’Homme, un programme conjoint de la FIDH et de l’OMCT (Organisation Mondiale Contre la Torture) a déjà appelé au Conseil Fédéral de Russie pour qu’il rejette cette loi discriminatoire. Les associations LGBT russes subissent déjà de nombreuses persécutions, particulièrement au titre de la nouvelle loi sur les “agents étrangers” adoptée en 2012, qui cible toutes les ONG qui reçoivent des fonds étrangers et qui sont engages dans des “activités politiques”.

La FIDH et ses organisations membres ont systématiquement dénoncé le muselage constant et continuel de la société civile, en témoignant et apportant des recommandations auprès des institutions européennes..

La position de la FIDH trouve un écho dans les propos de la Haute Représentante qui «  estime que cette loi pourrait stigmatiser certains groupes et individus et entrainer des pratiques discriminatoires et un discours contre eux et est donc en contradiction avec la Convention Européenne des Droits de l’Homme  »

«  Ce projet de loi est honteux et ne trouve aucune place dans un pays qui veut mériter le nom de démocratie. Il viole la liberté d’expression et d’assemblée, il harcèle également les militants et défenseurs LGBT en Russie et à l’étranger  » déclare Karim Lahidji, le président de la FIDH.

La FIDH s’unit à l’appel de la Haute Représentante qui enjoint la Russie à : “ maintenir ses engagements nationaux et internationaux a la non discrimination, le liberté d’expression, d’association et d’assemblée, en particulier dans le cadre du Conseil de l’Europe pour protéger la jouissance de ces droits par tous les individus

Lire (en anglais) Russian Federation : Stop the anti-LGBT law now
Lire (en anglais) Statement by the Spokesperson of High Representative Catherine Ashton on LGBTI rights in Russia

Lire la suite
impact