Mutabar TADJIBAEVA récompensée pour son combat en faveur des droits de l’Homme

Mutabar TADJIBAEVA (Ouzbékistan), libérée le 2 juin 2008 et autorisée à
voyager à l’étranger pour la première fois, a reçu le Prix Martin Ennals
pour les Défenseurs des Droits de l’Homme (MEA) le 20 novembre 2008 à
Genève.


  • Mutabar TADJIBAEVA , Sacha Koulaeva & Souhayr Belhassen
    Mutabar TADJIBAEVA, directrice de l’organisation de défense des droits de
    l’Homme « Burning Hearts’Club », avait été arrêtée le 7 octobre et
    condamnée à huit ans de prison pour « extorsion de fonds » et
    « appartenance à une organisation illégale », Mutabar Tojibaeva est l’une
    des victimes de la vague de répression extrêmement sévère lancée par les
    autorités ouzbèkes contre les défenseurs des droits de l’Homme, à la suite des
    événements d’Andijan (août 2005). Condamnée au terme d’un procès inéquitable,
    Mutabar a subit de mauvais traitements en prison – si durs que sa libération
    était devenue une question de vie ou de mort.

Les vidéos concernant Mutabar TADJIBAEVA

En savoir +

Lire la suite
communique