Lettre conjointe aux ministres de l’UE sur la Hongrie avant le Conseil des affaires générales

10/04/2019
Open Letter
en en fa

Dans la perspective du prochain Conseil des affaires générales de l’UE, qui se tiendra le 9 avril 2019, la FIDH, Amnesty International, Human Rights Watch, l’Open Society European Policy Institute et Reporters sans frontières ont publié une lettre ouverte invitant les ministres de l’UE à organiser des auditions officielles pour examiner la situation en Hongrie et demander des comptes au gouvernement de ce pays pour violation des principes fondamentaux de l’UE.

Alors que l’État de droit continue de s’éroder en Hongrie, que l’environnement pour la société civile, les universités et les médias est de plus en plus hostile et restrictif, le gouvernement hongrois n’a montré aucun signe qu’il allait sérieusement donner suite aux recommandations du Parlement pour améliorer la situation.

En septembre dernier, le Parlement européen a adopté une motion déclarant que la Hongrie risquait de violer gravement les valeurs fondamentales de l’UE. Cette mesure sans précédent a déclenché une procédure disciplinaire en vertu de l’article 7 du Traité sur l’UE. Il appartient maintenant au Conseil des affaires générales de l’UE de prendre des mesures pour défendre les droits fondamentaux, la démocratie et l’État de droit en Hongrie.

Joint letter to EU Ministers on Hungary ahead of General Affairs Council
Read more
lettreouverte