Bélarus : Une société bâillonnée

10/05/2011
Communiqué
en fr ru

La FIDH lance un film de 7 minutes sur la répression qui sévit au Bélarus depuis l’élection présidentielle de décembre 2010.


Bitter winter in Belarus - FIDH par fidhdailymotion

Le film de la FIDH Bitter Winter in Belarus dénonce la violente répression menée par les autorités Bélarus à l’encontre de tous ceux qui ont contesté les fraudes électorales commises lors de l’élection présidentielle du 19 décembre 2010.

Suite à l’annonce du résultat de l’élection, près de 700 personnes ont été arrêtées et incarcérées alors qu’elles manifestaient pacifiquement dans le centre de Minsk pour contester les fraudes. Nombre d’entre elles ont été battues. Parmi elles, sept candidats de l’opposition, ainsi que des activistes politiques, des journalistes indépendants et des défenseurs des droits de l’Homme. Alors que certains militants ont été condamnés à des peines de prison arbitraires, d’autres ont vu par la suite leurs locaux perquisitionnés et saccagés à plusieurs reprises par les forces de sécurité, en absence d’une défense équitable ; tous ont fait l’objet de menaces répétées de la part du régime. Le Président Lukashenko lui même a, dès le lendemain de l’annonce des résultats, déclaré : « Finissons-en ! Il n’y aura plus de démocratie insensée dans le pays ! […] Tous irons en prison comme le veut la loi ».

Aujourd’hui, la répression se poursuit au Bélarus. Deux anciens candidats à la présidentielle, Andrei Sannikov et Vladzimir Niaklayev se trouvent toujours respectivement en prison et en résidence surveillée. Certains avocats des détenus se sont vus retirer leurs licences. Deux journaux indépendants « Nasha Niva » et « Narodnaya Volia » risquent d’être interdits de publication, suite à des avertissements infondés. Six journalistes ont été accusés d’avoir participé à des « troubles massifs à l’ordre public », et l’un de leurs confrères a été condamné à quatre ans de prison. Enfin, les défenseurs des droits de l’Homme sont plus que jamais dans la ligne de mire du régime : ils font l’objet d’interrogatoires, de perquisitions et de campagnes de diffamation diffusées sur les chaînes nationales1.

Ce film livre les témoignages accablants d’une société bâillonnée par un pouvoir qui tente par tous les moyens d’étouffer toute revendication en faveur de la démocratie.

Le film est disponible au lien suivant : http://www.fidh.org/Belarus-Une-societe-baillonnee

A venir : la FIDH publiera prochainement un rapport d’enquête détaillé sur la répression au Bélarus.

{}
{}

(1) Voir les appels urgents de l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme (programme conjoint de la FIDH et de l’OMCT) du 20 avril 2011 : http://www.fidh.org/Human-rights-defender-from-Ukraine-was-denied, du 4 mai 2011 : http://www.fidh.org/Belarusian-President-and-national-TV-journalists et du 13 mai : http://www.fidh.org/Expulsion-of-Ms-Victoria-Gromova-and-Mr-Alexander

{}

Lire la suite
communique