L’ONU réclame l’annulation de l’exécution prévue d’un mineur délinquant

18/02/2015
Impact
ar en es fa fr

La FIDH et ses organisations partenaires iraniennes, la Ligue pour la Défense des Droits de l’Homme en Iran (LDDHI) et le Centre des Défenseurs des Droits de l’Homme (DHRC), ont publié un communiqué de presse hier appelant à l’abrogation immédiate de la condamnation à mort de Naseem, qui est illégale en vertu du droit international relatif aux droits de l’homme. Nos organisations ont également contacté les Rapporteurs spéciaux des Nations Unies, Messieurs Shaheed et Heyns, en leur demandant d’intervenir pour empêcher l’exécution de Naseem.

La FIDH, la LDDHI et le DHRC renouvellent leur appel aux autorités iraniennes pour interrompre l’exécution de Naseem et abroger la peine de mort pour tous les jeunes délinquants.

Consultez la déclaration des Rapporteurs spéciaux de l’ONU ici.

Lire la suite
impact