CAMBODGE : Yorm Bopha, militante des droits fonciers, libérée sous caution

Yorm Bopha a été libérée sous caution le 22 novembre 2013, après une décision de la Cour Suprême de Phnom Penh. Cette militante des droits fonciers à été arrêtée en Septembre 2012 pour une inculpation d’agression, fabriquée de toutes pièces. L’objectif de cette accusation était de décourager ses activités en faveur des droits fonciers. Son affaire est maintenant renvoyée devant la cour d’appel afin d’approfondir l’enquète et un nouveau procès.

FIDH, par l’Observatoire pour la Protection des Droits Humains, son programme conjoint avec l’OMCT, a énormément fait campagne pour sa libération. Elle a saisi le Groupe de Travail sur la Détention Arbitraire des Nations Unies en Octobre de l’an dernier et a lancé une série d’appels urgents. Yorm Bopha a également figuré dans l’exposition de photos organisée à Jakarta pour les Défenseurs des Droits Humains.

Lire l’article complet (en anglais) ici

Lire la suite
impact