Craintes de graves violations des droits humains à huis clos dans le Pool

26/04/2016
statement
en es fr

(Brazzaville, Paris) La FIDH, l’OCDH et les organisations membres de la coalition #MonVoteDoitCompter sont extrêmement préoccupés par les opérations militaires et policières d’envergure en cours dans le département du Pool qui se seraient déjà soldées par des dizaines de morts et des blessés, la destruction de nombreux bâtiments tels que des écoles, des centres médicaux et des églises, ainsi que de nombreuses arrestations. Alors que l’accès au département du Pool est soumis à de fortes restrictions par les forces de sécurité, nos organisations s’inquiètent d’une répression menée à huis clos pour punir une partie des populations opposées à la récente réélection du président Denis Sassou Nguesso à l’issue d’une élection manifestement truquée et exigent la cessation de toutes les opérations des forces de sécurité, l’accès aux populations et de pouvoir mener des enquêtes indépendantes sur ces événements.

Note de Position Congo 26 avril 2016

« Mon vote doit compter »
Entre 2014 et 2016, 52 élections dont 25 élections présidentielles doivent se tenir dans 27 pays africains. Pour éviter les manipulations, fraudes et violences dues aux élections tronquées, la société civile africaine et internationale a décidé de se mobiliser au sein de la coalition « Mon vote doit compter ». Les sociétés civiles exigent des gouvernants qu’ils respectent leur droit légitime à choisir librement leurs représentants à l’occasion d’élections régulières, libres, et transparentes, par une mobilisation publique, des actions de terrains et un plaidoyer politique en amont de chaque scrutin jusqu’en 2016.

Lire la suite