La CADHP fait écho aux préoccupations et recommandations de la FIDH sur les situations de conflits et de crises politiques en Afrique

À l’issue de sa 14ème Session extraordinaire, organisée du 20 au 24 juillet 2013, la Commission africaine des droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) a pris des positions fortes sur les principales situations de conflits et de crises politiques qui sévissent sur le continent africain, faisant ainsi écho aux recommandations de la FIDH. La Commission a en effet adopté des résolutions sur les situations en Égypte, en République Démocratique du Congo ou encore au Mali, condamnant avec fermeté les violations graves commises à l’encontre des populations civiles et appelant à ce que toutes les mesures, en particulier celles relevant de la poursuite des responsables devant les juridictions compétentes, soient prises pour mettre un terme immédiat à ces exactions. Dans la perspective de l’organisation d’élections à hauts risques dans plusieurs pays, notamment au Zimbabwe et en Guinée, la Commission a par ailleurs adopté des résolutions appelant ces États à se conformer à leurs obligations régionales et internationales en matière d’organisation de scrutins libres, transparents, justes et sécurisés.

Lire la suite
impact