Thaïlande : Siraphop Kornaroot libéré après avoir passé près de cinq ans en détention arbitraire pour crime de lèse-majesté

11/06/2019
Impact
en fr

Siraphop Kornaroot, auteur et bloggeur de 55 ans en détention arbitraire pendant près de cinq ans en vertu de la loi draconienne relative au crime de lèse-majesté en Thaïlande, a finalement été libéré sous caution aujourd’hui. Son procès était en cours devant le Tribunal militaire de Bangkok depuis le 24 septembre 2014.

La FIDH et son organisation membre Thai Lawyers for Human Rights (TLHR) ont notamment porté l’affaire devant le Groupe de travail sur la détention arbitraire des Nations unies. Ce dernier n’ayant constaté aucun fondement juridique permettant de justifier la détention de Siraphop Kornaroot a conclu, dans son avis du 24 avril 2019, que sa détention, au motif qu’il avait exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression, était arbitraire. Il a également appelé le gouvernement thaïlandais à le libérer immédiatement. L’avis de l’instance onusienne, qui a également réaffirmé qu’« on ne saurait considérer [les tribunaux militaires thaïlandais] comme étant compétents, indépendants ou impartiaux » a été soumis hier au Tribunal militaire de Bangkok à l’occasion de la dernière audience du procès dans l’affaire Siraphop.
Depuis le coup d’État de mai 2014, au moins 127 personnes ont été arrêtées pour crime de lèse-majesté, 57 d’entre elles ont été condamnées à des peines de prison allant jusqu’à 35 ans.

Suivez nos actions sur cette affaire ici

Lire la suite
impact