« La Convention, maintenant ! »

07/02/2007
Communiqué
en es fr ru

La Coalition internationale, réunissant les familles de disparus et des ONG de défense des droits de l’Homme, se félicite de la signature, par 57 Etats [1] de la nouvelle Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées approuvé par l’Assemblée Générale des Nations Unies le 20 décembre 2006.

Cette étape est d’autant plus significative que les 57 Etats signataires représentent toutes les régions du monde.

Le processus de ratification est désormais ouvert pour ces états, auxquels la Coalition lance un appel solennel afin qu’ils ratifient au plus vite la Convention, et permettent ainsi son entrée en vigueur rapide. La Coalition appelle les autres Etats à signer et ratifier la Convention dans les meilleurs délais.

La Coalition souligne qu’il incombe aux Etats de prendre toutes mesures aux fins de prévenir la pratique des disparitions forcées et réprimer les auteurs de ce crime. La Convention représente à cet égard le premier instrument normatif international susceptible d’assister les Etats dans la mise en œuvre d’une protection contre les disparitions forcées plus effective.

La Coalition développera et rendra public dans les prochaines semaines son plan d’action pour « La Convention, maintenant ! »

Membres de la Coalition internationale :

ASOFAMD and FEDEFAM, Bolivie
Madres de Plaza de Mayo, Argentine
FEDEFAM, Argentine
Kontras, Indonesie
Asian Federation Against Disappearances
HOM/Linking Solidarity
FEDEFAM, Geneva
International Federation for Human Rights (FIDH)
Ligue française des droits de l’Homme et du citoyen (LDH)
Commission internationale des juristes (CIJ)

Lire la suite
communique