Violences

La violence à l’égard des femmes est un fléau mondial. Qu’elles soient victimes de violence domestique, de viol, notamment conjugal, de crimes sexuels perpétrés au cours des conflits armés ou des violences exercées contre les femmes défenseures des droits humains, la FIDH se bat pour promouvoir l’accès des victimes à la justice. Partout cet accès est limité en raison de l’absence de lois adéquates sanctionnant les violences, du silence des victimes craignant la stigmatisation ou les représailles, des défaillances des systèmes judiciaires, du coût des procédures... Et l’impunité prévaut. La FIDH documente les obstacles à la justice au niveau national et plaide pour des réformes juridiques, institutionnelles et politiques. Dans plusieurs affaires, la FIDH fournit une assistance juridique et une représentation aux victimes de violences sexuelles devant les juridictions internes. La FIDH mène également un plaidoyer auprès de la Cour pénale internationale afin que ces crimes soient systématiquement pris en compte dans les stratégies de poursuite mises en œuvre par le bureau du Procureur.

Nos vidéos