Tchad : Disparition et libération de Gilbert Morba

28/05/2021
Appel urgent

TCD 003 / 0521 / OBS 063
Enlèvement / Libération
Tchad
28 mai 2021

L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits humains, un partenariat de la FIDH et de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT) vous prie d’intervenir de toute urgence concernant la situation suivante au Tchad.

Description de la situation :

L’Observatoire a été informé par la Ligue Tchadienne des Droits de l’Homme (LTDH) de la disparition puis de la libération de Gilbert Morba, membre de la Coordination des actions citoyennes « Wakit Tama », en charge des mobilisations. « Wakit Tama » rassemble des organisations de défense des droits humains, des syndicats et des partis politiques d’opposition. Depuis la mort du Maréchal Idriss Déby Itno et la prise de pouvoir par les autorités militaires de transition, ses membres n’ont eu de cesse d’appeler à manifester pour un retour à un régime démocratique et le respect des droits humains dans le pays, y compris du droit de réunion et de manifestation pacifique.

Le mercredi 26 avril 2021 à 17h, à la sortie de son cabinet de consultance dans le quartier de Chagoua à N’Djamena, M. Morba a été enlevé par des hommes armés non identifiés à bord d’un véhicule, et emmené vers une destination inconnue. Il a été aperçu plus tard le même jour dans les locaux des services de Renseignements Généraux à N’Djamena.

Faute de preuves, Gilbert Morba a été libéré dans la soirée du 27 mai 2021.

L’Observatoire condamne l’enlèvement de M. Morba, qui ne semblent viser qu’à entraver ses activités de défense des droits humains, notamment sa mobilisation des citoyens pour participer aux manifestations pro-démocratiques, activités jugées « subversives » par les autorités de la transition.

L’Observatoire prie les autorités Tchadienne de mettre fin à toute forme de harcèlement et intimidation à l’encontre de Gilbert Morba et de l’ensemble des personnes défenseures des droits humains au Tchad.

Actions requises :

L’Observatoire vous prie de bien vouloir écrire aux autorités militaires tchadiennes en leur demandant de :

i. Garantir en toutes circonstances l’intégrité physique et le bien-être psychologique de Gilbert Morba et de l’ensemble des défenseurs des droits humains au Tchad ;

ii. Mettre un terme à toute forme de harcèlement, y compris au niveau judiciaire, à l’encontre de Gilbert Morba et de l’ensemble des défenseurs des droits humains au Tchad afin qu’ils puissent mener leurs activités quotidiennes et de défense des droits humains librement et sans entrave ;

iii. Garantir en toutes circonstances le droit à la liberté de réunion et de manifestation pacifique, tel que reconnu par l’article 21 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP).

Adresses :

· M. Mahamat Ahmat Alhabo, Ministre de la Justice, Email : contact@minjustchad.org
· M. Acheick Ibn Oumar, Ministre de la Réconciliation et du Dialogue, Twitter : @Acheikh
· Mission permanente de la République de Tchad auprès du Royaume de Belgique, des Pays Bas, du Grand-Duché de Luxembourg, du Royaume Uni et Représentation Permanente auprès de l’Union Européenne et du Groupe Afrique Caraïbes et Pacifique, Belgique. Email :contact@ambassadedutchad.be

Prière d’écrire également aux représentations diplomatiques du Tchad dans vos pays respectifs.

***
Paris-Genève, le 28 mai 2021

Merci de bien vouloir informer l’Observatoire de toutes actions entreprises en indiquant le code de cet appel. L’Observatoire, partenariat de la FIDH et de l’OMCT, a vocation à protéger les défenseurs des droits de l’Homme victimes de violations et à leur apporter une aide aussi concrète que possible. La FIDH et l’OMCT sont membres de ProtectDefenders.eu, le mécanisme de l’Union européenne pour les défenseurs des droits de l’Homme mis en œuvre par la société civile internationale.

Pour contacter l’Observatoire, appeler La Ligne d’Urgence :

• E-mail : Appeals@fidh-omct.org
• Tel. OMCT : +41 22 809 49 39
• Tel FIDH : +33 1 43 55 25 18

Lire la suite
appelobs