Lettre ouverte au président du Honduras concernant l’assassinat de Berta Cáceres

07/03/2016
Lettre ouverte
en es fr

Cher Président Juan Orlando Hernández,

Nous soussignés, représentant plus de cinquante organisations internationales, vous faisons part de notre émoi et de notre préoccupation suite à l’assassinat de Berta Cáceres, militante écologiste et dirigeante du Conseil civique des organisations populaires et indigènes du Honduras (COPINH).

Comme vous le savez, Cáceres a été abattue par des hommes armés au petit matin du 2 mars 2016. Depuis de nombreuses années, du fait de son combat pour la préservation de la terre du peuple des Lenca face au projet hydroélectrique d’Agua Zarca sur le Río Blanco, Cáceres avait reçu de multiples menaces de mort et subi plusieurs tentatives d’enlèvement. Ces menaces s’étaient intensifiées durant les dernières semaines, après la reprise de la construction du barrage.

Nous exigeons qu’une enquête internationale et une enquête indépendante soient ouvertes pour faire toute la lumière sur les circonstances de la mort de Cáceres, et que sa famille et ses proches soient placés sous protection. Bien que la Commission interaméricaine des droits de l’homme ait autorisé Cáceres à bénéficier de mesures de protection d’urgence à la vue de son extrême vulnérabilité, elle avait accusé le gouvernement du Honduras de ne pas avoir respecté pleinement ses engagements.

Nous exigeons également une protection immédiate de Gustavo Castro Soto, activiste mexicain témoin de l’assassinat, pour lui assurer un retour sécurisé au Mexique.

L’affaire Berta Cáceres est l’assassinat qui a eu le plus de retentissement de tous ceux qui se sont produits au Honduras. Ces assassinats sont de plus en plus nombreux, et s’ajoutent à d’autres actes de violence et d’intimidation commis à l’encontre des défenseurs droits des indigènes à la terre. Le Honduras est le pays le plus dangereux du monde pour les défenseurs de l’environnement et des indigènes : au moins 109 activistes ont été assassinés entre 2010 et 2015. (ES)

L’affaire Berta Cáceres n’a pas échappé à la communauté internationale. Le sénateur américain Patrick Leahy vous a appelé à punir les responsables de ce « crime odieux » (EN). L’année dernière, la sénatrice américaine Barbara Boxer a adressé une lettre (EN) au Secrétaire d’État des États-Unis, John Kerry, dans le but de demander une protection plus rapprochée des activistes écologistes au Honduras. Cet appel était une conséquence directe de l’attribution à Cáceres du prestigieux Prix Goldman de l’Environnement 2015, qui récompense les activistes environnementaux locaux dans le monde entier. La nouvelle de son décès a été amplement relayée et discutée dans les médias internationaux.

Par la présente lettre, les plus de cinquante organisations internationales mentionnées ci-dessous exhortent le gouvernement du Honduras à s’assurer que les droits des peuples indigènes sur leurs terres soient respectés, et que les défenseurs de l’environnement honduriens puissent accomplir leur tâche légitime sans que leur sécurité ne soit menacée.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, nos salutations distinguées,

Lire la suite

  • Co-signataires

    Goldman Environmental Prize
    Front Line Defenders
    Global Witness
    Business & Human Rights Resource Centre
    Bank Information Center
    Amazon Watch
    AIDA (Asociación Interamericana para la Defensa del Ambiente)
    Oakland Institute (USA)
    Environmental Investigation Agency US (EIA US)
    Greenpeace
    EarthRights International
    Global Green Grants Fund
    War on Want
    The Observatory for the Protection of Human Rights Defenders (FIDH and OMCT)
    COFADEH (Comité de Familiares de Detenidos Desaparecidos en Honduras)
    CIPRODEH (Centro de Investigación y Promoción de Derechos Humanos)
    International Service for Human Rights
    Friends of the Earth International
    Friends of the Earth US
    EcoWaste Coalition
    Right Livelihood Award Foundation
    Jenifer Altman Foundation
    Earthjustice
    International Rivers
    Rainforest Action Network
    CESTA/Friends of the Earth El Salvador and Goldman Prize winner
    National Toxics Network Inc.
    Secrétaire Général Alternatives Durables pour le Développement
    Alaska Community Action on Toxics
    Lynn Henning, Socially Responsible Agriculture Project, 2010 Goldman winner
    The Story of Stuff Project
    Greenpeace Australia Pacific
    Pesticide Action Network Aotearoa New Zealand
    Red de Acción en Plaguicidas y Alternativas en México (RAPAM)
    CEO - ESTAMOS
    South Durban Community Environmental Alliance
    Jan Chetana
    People and Water Slovakia
    Fern
    BaliFokus Foundation
    Armenian Women For Health And Healthy Environment (AWHHE)
    Greenpeace Switzerland
    Ohio Valley Environmental Coalition Huntington (OVEC)
    Rettet den Regenwald (Rainforest Rescue)
    Salva la Selva
    Jorge Varela Marque, Goldman Prize Winner 1999
    Coalition against Land Grabbing – Philippines :
    Central America Women’s Network
    Common Frontiers Canada
    Urgewald
    GreenWood
    Loire Vivante
    Eco-Accord Centre

  • Documents joints
  • Organisations membres - Honduras
    vignette contact
    Honduras
    Apartado Postal 3829
    Tegucigalpa
    +504 2232 3572
    +504 2232 0857
    +504 2232-3519
    +504 2232 3553
    vignette contact
    Honduras
    casa 1301
    Barrio La Plazuela
    Tegucigalpa
    +504 2220-5280
    +504 2220-7147

Agir