Laos : Six ans plus tard, la société civile du monde entier demande des réponses suite à la disparition forcée de Sombath Somphone

14/12/2018
Déclaration
en fr lo

À la veille du sixième anniversaire de la disparition forcée du leader de la société civile lao Sombath Somphone, nous, organisations, soussignées, réitérons notre appel envers le gouvernement lao pour qu’il mène une enquête indépendante, impartiale et efficace pour rendre publique les informations concernant cette affaire.

Sombath Somphone a été vu pour la dernière fois devant un poste de contrôle de police dans une rue animée de la capitale laotienne, Vientiane, le soir du 15 décembre 2012. Les images d’une caméra de vidéosurveillance ont montré que le véhicule de Sombath avait été arrêté devant un poste de contrôle de police et que, quelques minutes après, des individus l’avaient forcé à monter dans un autre véhicule et emmené, en présence de policiers. Les images de vidéosurveillance ont montré également une personne non-identifiée conduisant le véhicule de Sombath loin du centre-ville. Le fait que des policiers aient assisté à l’enlèvement de Sombath, sans intervenir, montre clairement leur implication, ou tout au moins, l’acceptation par des agents de l’État, que soient commises devant leurs yeux, des graves violations aux droits humains à l’encontre de Sombath, victime de disparition forcée. Des témoins ont affirmé avoir aperçu plus tard dans la soirée, Sombath dans un centre de détention à Vientiane. Jusqu’à maintenant la police n’a jamais fourni d’informations sur ce qu’il faisait là-bas et ce qui lui est arrivé par la suite.

Au cours de ces six dernières années qui se sont écoulées, le gouvernement laotien n’a fourni aucune réponse crédible sur la disparition de Sombath Somphone. Dans ses dernières déclarations, faites lors de l’examen du rapport initial du Laos par le Comité des droits de l’homme (CCPR) en juillet 2018, le gouvernement laotien a déclaré qu’il avait « tout mis en œuvre » pour enquêter sur le sort de Sombath. Cependant, cette déclaration a été contredite par le refus du gouvernement, et d’accepter l’assistance internationale lors de l’enquête, et de fournir des précisions sur les progrès de son enquête. Depuis le 8 juin 2013, les autorités laotiennes n’ont apporté aucune nouvelle révélation concernant leur enquête sur l’affaire Sombath et n’ont rencontré son épouse, Shui Meng Ng, qu’à deux reprises depuis janvier 2013.

En dépit de la récente affirmation du gouvernement selon laquelle la police avait la "capacité et les techniques" de révéler où se trouve Sombath Somphone, nous restons extrêmement préoccupés par le manque de progrès de l’enquête menée par les autorités laotiennes, et réitérons une nouvelle fois notre appel à Vientiane d’accepter l’assistance internationale afin que soit mené une enquête indépendante, impartiale et approfondie conformément au droit international.

Les autorités lao se tenues de mener de telles enquêtes et de traduire en justice les auteurs d’infractions graves, en vertu des traités auxquels elles sont parties, notamment, le Pacte international relatif aux droits civils et politiques et la Convention contre la torture.

Nous exhortons également le gouvernement laotien à ratifier la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées, que le Laos a signée en septembre 2008, à incorporer les dispositions de la Convention dans la législation nationale du pays et à les mettre en application.

Tant que le sort de Sombath Somphone n’aura pas été révélé, nous ne cesserons pas d’exiger que Sombath soit renvoyé en toute sécurité à sa famille et continuerons sana relâche de demander au gouvernement lao : "Où est Sombath ?".

1. 11.11.11 Belgium
2. Action from Ireland (Afri)
3. Addison Road Community Centre Organisation (ARCCO)
4. All India women Hawker Federation
5. Alternative ASEAN Network on Burma (ALTSEAN-Burma)
6. Amnesty International
7. Armanshahr/OPEN ASIA
8. ASEAN Parliamentarians for Human Rights (APHR)
9. Asia Pacific Movement for Debt and Development (APMDD)
10. Asian Federation Against Involuntary Disappearances (AFAD)
11. Asian Forum for Human Rights and Development (Forum-Asia)
12. Attac France
13. Bangladesh Working Group on External Debt (BWGED)
14. Bank Information Center
15. Borneo Dayak Forum International
16. Bukluran ng Manggagawang Pilipino - BMP (Workers Solidarity Philippines)
17. Cambodian Center for Human Rights (CCHR)
18. Cambodian Human Rights and Development Association (ADHOC)
19. Cambodian League for the Promotion and Defense of Human Rights (LICADHO)
20. CCFD-Terre Solidaire
21. Centre for Environmental Justice
22. China Labour Bulletin
23. Christian Development Alternative (CDA)
24. CLEAN (Coastal Livelihood and Environmental Action Network)
25. CNCD-11.11.11
26. Coalition against Trafficking in Women-Asia Pacific
27. Commission for the Disappeared and Victims of Violence (KontraS)
28. Community Action Network (CAN)
29. Community Resource Centre Foundation (CRC)
30. Corner House
31. EarthRights International
32. Ecologistas en Acción
33. Environics Trust
34. Equitable Cambodia
35. Europe Solidaire Sans Frontières (ESSF)
36. Families of Victims of Involuntary Disappearance (FIND)
37. FIAN International
38. FIDH - International Federation for Human Rights, within the framework of the Observatory for the Protection of Human Rights Defenders
39. Finnish Asiatic Society
40. Focus on the Global South
41. Fresh Eyes — People to People Travel CIC
42. Function 8
43. Fundacion Solón
44. Global Justice Now
45. Human Rights Commission Pakistan (HRCP)
46. Human Rights in China (HRIC)
47. Human Rights Watch
48. Indian Social Action Forum - INSAF
49. International Coalition Against Enforced Disappearances (ICAED)
50. International Commission of Jurists (ICJ)
51. International Peace Bureau
52. International Rivers
53. Internet Law Reform Dialogue (iLaw)
54. Jagaran Nepal
55. KATARUNGAN (Kilusan para sa Repormang Agraryo at Katarungang Panlipunan)
56. Kesatuan Nelayan Traditional (KNT)
57. Keshav Gore Smarak Trust 
58. KRuHA - People’s Coalition for The Right To Water
59. Labour Education Foundation
60. Land Watch Thai
61. Lao Movement for Human Rights
62. League for the Defence of Human Rights in Iran (LDDHI)
63. Legal Rights and Natural Resources Center—Kasama sa Kalikasan/Friends of the Earth
64. LILAK (Purple Action for Indigenous Women’s Rights)
65. Malaysians Against Death Penalty and Torture (MADPET)
66. Maldivian Democracy Network
67. Manushya Foundation
68. MARUAH
69. Migrant Forum in Asia
70. National Hawker Federation
71. Network for Transformative Social Protection
72. New Trade Union Initiative
73. NGO Forum on ADB
74. Nomadic Livestock Keepers’ Development Public Fund (NLKDF)
75. Nouveaux Cahiers du Socialism
76. Odhikar
77. Pakistan Bhatta Mazdoor Union
78. Pakistan Kissan Rabita Committee
79. Participatory Research Action Network- PRAN
80. Peace Union of Finland
81. People’s Health Movement
82. People’s Solidarity for Participatory Democracy(PSPD)
83. People’s Watch
84. Progressive Labour Federation
85. Progressive Voice
86. Project SEVANA South-East Asia
87. Project X
88. Resonant Strategic
89. Rural Poor Institute for Land and Human Rights Services, Inc. (RIGHTS, Inc.)
90. Solidarité des Jeunes Lao
91. South Asia Alliance for Poverty Eradication (SAAPE) 
92. Stiftung Asienhauses
93. Suara Rakyat Malaysia (SUARAM)
94. Sustainability and Participation through Education and Lifelong Learning (SPELL)
95. Taiwan Association for Human Rights (TAHR)
96. Tameer Nau Women Workers Association
97. Thilak Kariyawasam, Sri Lanka Nature Group
98. Think Centre
99. Timor-Leste Institute for Development Monitoring and Analysis
100. Transnational Institute
101. Ulu Foundation
102. Union Syndicale Solidaires
103. Vietnam Committee on Human Rights (VCHR)
104. Woman Health Philippines
105. Women’s Legal and Human Rights Bureau (WLB)
106. World Organisation Against Torture (OMCT), within the framework of the Observatory for the Protection of Human Rights Defenders
107. World Rainforest Movement
108. York Psychotherapy Centre

Lire la suite
statement