Au revoir Antoine

12/09/2017
Déclaration
en es fa fr

Antoine Bernard quittera ses fonctions de Directeur général du Secrétariat International de la FIDH le 15 septembre, après 26 années au service de notre organisation.

Antoine a fondé et piloté le secrétariat international. Sa contribution au développement et au déploiement de la FIDH a été fondamentale, engageant notre organisation dans des chantiers novateurs et pionniers dans le monde de la défense des droits humains.

Parmi les importantes victoires auxquelles il aura concouru : l’adoption, en 1998, de la Déclaration des Nations unies pour les défenseurs des droits de l’Homme ; en 2002, l’entrée en vigueur de la Cour pénale internationale (CPI), et la mobilisation conduisant à la condamnation par la CPI de Jean-Pierre Bemba en 2016, première condamnation pour viol en tant que crime contre l’humanité et fondée sur la responsabilité en tant que supérieur hiérarchique ; la mise en évidence de la responsabilité des acteurs économiques, avec les poursuites pénales contre des entreprises, tout comme le dialogue mené avec certaines d’entre elles pour engager des chantiers de déploiement de leur responsabilité sociale ; enfin, pour la FIDH et jusqu’à ces derniers mois, accompagner le virage de la communication numérique, organiser la décentralisation de notre structure, et construire des partenariats francs et fidèles.

La FIDH est immensément reconnaissante à Antoine pour son infatigable optimisme, son audace, et sa ténacité et pour la passion qu’il a vouée à notre organisation, au service et en soutien des organisations membres de la FIDH et de leurs défenseur.e.s.

Figure emblématique du mouvement mondial des droits humains, il incarne la patience qu’exige l’universalité, l’obstination de l’utilité et l’obsession de la justice.

Avec le départ d’Antoine, une direction intérimaire est mise en place, sous la responsabilité de Juliane Falloux, directrice exécutive de la FIDH

Lire la suite