La FIDH lance un fond d’appui à la mobilisation stratégique de la société civile tunisienne

10/03/2017
contenu

Fonds d’appui à la mobilisation stratégique de la société civile tunisienne

Dans le cadre de son programme « Consolider la mobilisation de la société civile tunisienne dans la promotion des droits humains et des réformes démocratiques » la FIDH, avec l’appui financier de l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas à Tunis, lance un appel à projets pour financer et accompagner des projets portés par des organisations de la société civile opérant au Nord Ouest de la Tunisie.

Le fonds vise à soutenir les jeunes organisations et les groupes de cyber-activistes actifs au nord- ouest de la Tunisie à Kef, Siliana, Beja et Jendouba (avec une petite ouverture sur d’autres régions marginalisées en Tunisie). Il entend appuyer et accompagner ces organisations et groupes pour agir, être visibles et développer, en partenariat avec des organisations de la région, des stratégies pour renforcer la protection des droits.

Les objectifs de ce programme sont :
1. Soutenir les réformes législatives nécessaires à la consolidation de la démocratie, notamment dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, et afin de renforcer l’égalité hommes-femmes et la lutte contre les violences faites aux femmes
2. Encourager l’effectivité des droits humains et lutter contre l’impunité des violations.

Pour atteindre ces objectifs la FIDH mène des activités pour :
1. Soutenir les capacités de la société civile tunisienne à documenter les violations des droits humains
2. Plaider en faveur du développement d’un corpus juridique protecteur
3. Accompagner les victimes de violations des droits humains à obtenir justice.

Le mécanisme d’appui aux jeunes initiatives
Dans le cadre de son programme, la FIDH, avec l’appui financier de l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas à Tunis, met en place un mécanisme de financement et d’accompagnement de projets dans le but de soutenir la mobilisation de la société civile en particulier les jeunes initiatives.

Ce mécanisme comprend :

1. Un fonds d’appui à des initiatives (activités ou projets) qui répondent aux objectifs du programme
Le fonds vise à soutenir les jeunes organisations et les groupes de cyber-activistes actifs au nord- ouest de la Tunisie à Kef, Siliana, Beja et Jendouba (avec une petite ouverture sur d’autres régions marginalisées en Tunisie).
Il entend appuyer et accompagner ces organisations et groupes pour agir, être visibles et développer, en partenariat avec des organisations de la région, des stratégies pour renforcer la protection des droits.

2. Un accompagnement des jeunes associations
Les bénéficiaires de financement seront appuyés par la FIDH dans l’identification des besoins, l’élaboration, la mise en œuvre de leurs initiatives, le suivi et l’évaluation des projets afin de mesurer leurs résultats et rendre visibles leurs impact.

APPEL À PROPOSITION

Dans la mise en œuvre de ce mécanisme d’apppui, la FIDH lance un appel à idées à destination des jeunes organisations et groupes de cyber activistes dans le nord-ouest de la Tunisie.

Territoires concernés :
Et les associations et initiatives œuvrant dans les gouvernorats du Kef, Siliana, Beja et Jendouba.

Critères d’éligibilité :
1. Jeune organisation de la société civile crée depuis 2011 conformément au cadre législatif en vigueur en Tunisie.
2. Etre localisée dans l’un des gouvernorats du Nort ouest de la Tunisie : Kef, Siliana, Beja et Jendouba ou œuvrant dans l’une ou plusieurs parmi ces gouvernorats.

Critères d’éligibilités des initiatives :
- Mener l’ensemble des actions ou activités sur ou au profit de l’un des territoires concernés.
- Répondre à une ou plusieurs priorités du programme
- La promotion de l’état de droit dans le cadre de consolidation de la démocratie
- La lutte contre le terrorisme
- L’effectivité des droits économiques et sociaux
- Le renforcement de l’égalité hommes-femmes
- La lutte contre les violences faites aux femmes

Seront privilégiés les projets qui présentent :
1. Une approche innovatrice
2. Les outils créateurs dans leur mise en œuvre
3. Une méthodologie de concertation et de partage

Critères d’éligibilité des dépenses

Pour être éligibles, les coûts devront :
- Etre nécessaires pour la mise en œuvre des différentes activités
- Répondre aux principes de bonne gestion financière, notamment d’économie et de rapport coût/efficacité
- Etre encourus principalement dans les territoires concernés
- Etre enregistrés dans la comptabilité du porteur du projet ayant effectué les dépenses, être identifiables et contrôlables et être attestés par des pièces justificatives répondant aux procédures de la FIDH
- Etre engagés dans les délais énoncés par le calendrier prévisionnel

Ne seront pas éligibles :
- Les dettes, intérêts débiteurs, etc.
- Les coûts déjà pris en charge par d’autres bailleurs,
- Les coûts relatifs à des investissements immobiliers,

Normes internationales à respecter :
1. Assurer que les fonds propres et l’intégralité des fonds investis dans le projet ne sont pas d’origine illicite au regard du droit français et tunisien en particulier, ne sont pas en rapport avec le trafic de stupéfiants, la fraude aux intérêts financiers des communautés européennes, la corruption, les activités criminelles organisées pour le financement du terrorisme sans que cette liste soit exhaustive ;
2. Respecter les conventions internationales liées aux droits humains
3. Encourager le respect des normes environnementales et sociales reconnues par la communauté internationale parmi lesquelles figurent les conventions liées au genre et les conventions internationales pour la protection de l’environnement.

Types d’activités à appuyer
Toute activité créative en matière des droits humains visant à :
- La documentation et l’alerte
- La sensibilisation
- La mobilisation de la communauté internationale ou des mécanismes de protection des droits humains.

Comment postuler ?
- Lire attentivement les lignes directrices ci-dessus
- Envoyer le formulaire de soumission dument rempli
- Joindre une copie de la publication au JORT

Dossier à envoyer à l’adresse suivante Kbargaoui@fidh.org au plus tard le 30 mars 2017 en mentionnant dans l’objet du mail : appel à projets FIDH

Retrouvez cet appel à projets sur : http://jamaity.org/opportunity/fidh-appel-idees-projets/

Lire la suite