Appel à candidature à une session de formation à destination d’avocat-e-s tunisien-nes

12/05/2016
Communiqué

Dans le cadre de son projet « Consolider la mobilisation de la société civile tunisienne dans la promotion des droits humains et des réformes démocratiques », la FIDH en partenariat avec l’IADH et la LTDH, avec le soutien de la Fondation Friedrich Ebert, organise une session de formation sur les mécanismes régionaux et internationaux, conventionnels et non conventionnels des droits de humains en français et arabe du 26 au 28 mai 2016 à Hammamet.

L’objectif principal de cette formation est de soutenir les avocats défenseurs des droits humains dans l’utilisation des mécanismes régionaux et internationaux de protection des droits et libertés afin de répondre le plus efficacement possible aux violations des droits humains, incluant la torture et les autres formes de traitements inhumains.

Un partie de l’atelier sera consacré à l’étude de cas pratiques afin de répondre aux questions quant aux différents recours possibles et d’identifier le/les mécanisme(s) le(s) plus approprié(s) pour répondre à des cas concrets de violations.

L’atelier de formation est destiné aux jeunes avocats tunisiens ayant la capacité d’utiliser les systèmes régionaux et internationaux afin notamment de soumettre des communications et d’entamer des procédures sur les violations en utilisant les instruments ratifiés par la Tunisie.

A la fin de cette session, les participants auront notamment acquis une connaissance et des compétences en rapport avec :

- les différents instruments internationaux et régionaux relatifs aux droits humains notamment :
- le rôle, fonction et compétence de la Commission africaine des droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) et de ses procédures spéciales ainsi que de la Cour africaine des droits de l’Homme et des Peuples ;
- le rôle et fonction des organes de traités des Nations unies et des procédures spéciales du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies ;

La FIDH et ses partenaires prennent en charge le montant total des frais liés à la formation. Ceci comprend les frais de transport et d’hébergement pendant la formation.

La formation compte 20 participant(e)s. Les participant(e)s seront sélectionné(e)s parmi les candidatures sur la base de leur motivation et expérience. Un équilibre entre les participant(e)s sera pris en compte en termes de genre et de répartition. La FIDH encourage les candidatures des femmes et des défenseurs travaillant sur les questions de genre.

Critères d’éligibilité

- Être âgé (e) de 25 à 40 ans
- Être inscrit (e) à l’Ordre National des Avocats Tunisiens
- Parler couramment (e) l’arabe et le français
- Avoir été activement impliqué(e) les cinq dernières années dans des dossiers relatifs à la défense des droits humains (donner des exemples concrets témoignant de cette implication dans le CV).

Comment postuler

Si vous êtes intéressé(e)s par cette formation, veuillez envoyer votre candidature par courriel à l’adresse suivante : yf@fidh.org au plus tard le 17 mai 2016. Aucun dossier ne sera accepté au-delà de cette date.

Le dossier de candidature devra impérativement comprendre :
- votre CV (2 pages maximum)
- votre lettre de motivation

Lire la suite