Séminaire : La transition démocratique en Tunisie

16/03/2011
Communiqué

du 17 au 19 mars 2011 à l’Hôtel Golden Tulip El Mechtel (Avenue Ouled Haffouz El Omrane - 1005 – Tunis)

Séminaire ouvert aux médias [1]

Suivre le séminaire
sur Facebook
sur twitter

Pourquoi un séminaire sur la transition démocratique en Tunisie ?

Le peuple tunisien a, de sa propre initiative et sans aide aucune, renversé le régime dictatorial qu’il subissait depuis plus de 25 ans. Cette révolution a montré que l’aspiration à la liberté, à l’égalité, à la démocratie et à la justice sociale est universelle. La rapidité avec laquelle d’autres peuples de la région ont manifesté les mêmes aspirations en atteste. Mais, contraindre un dictateur à l’exil et demain à rendre compte n’est que le début d’un processus. Tout reste à faire.

Le processus de transition vers la démocratie est engagé. Encore convient-il d’en éclaircir les voies et les objectifs et d’y réfléchir. Il ne s’agit pas, bien entendu, de définir un programme politique mais bien d’essayer de définir le cadre et les conditions nécessaires à la construction d’une démocratie.

L’histoire du monde recèle déjà de nombreuses expériences en ce domaine. Il convenait de ne pas se priver de ces expériences et de la diversité qu’elles révèlent.

C’est pourquoi le Réseau Euro-méditerranéen des droits de l’Homme (REMDH) et la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH), en collaboration avec leurs membres tunisiens – la Ligue tunisienne des droits de l’Homme (LTDH), l’Association tunisienne des femmes démocrates (ATFD), le Conseil national pour les libertés en Tunisie (CNLT) et le Collectif 95 Maghreb Egalité – réunissent un séminaire international mêlant l’apport des expériences étrangères aux exigences de la société civile tunisienne et ce en toute indépendance à l’égard des partis politiques.

Programme du séminaire
Lire la suite
communique