Au Maroc, on recycle les années de plomb ! Des peines très lourdes pour les manifestants pacifiques du Rif !

28/06/2018
Communiqué

Après 8 mois de procès partial, inéquitable et surréaliste, la chambre criminelle de la Cour d’appel de Casablanca a prononcé son verdict, ce mardi 26 juin, tard dans la soirée.

Les verdicts prononcés à l’encontre des détenus du Hirak sont :
● 20 an s de prison ferme : Nasser Zafzafi, Nabil Ahamjik, Ouassim Boustati et Samir Ighid.
● 15 ans de réclu sion ferme : Ahmed Haki, Zakaria Adehchour, Mohamed Bouhenouch.
● 10 ans ferme : Mohamed Jelloul, Karim Amghar, Tarik Lachkham, Achraf Yakhloufi, Bilal Ahabbad.
● 5 ans de p rison ferme : Mohamed Mejjaoui, Chakir Lmakhrout, Rabie Elablaq, Ilyas Hajji, Soulaiman
Fahili, Mohamed Asrihi, Lahbib Hannoudi, Abdelali Houde et Ibrahim Abqoui.
● 2 et 3 ans d e prison ferme : le reste du groupe.

Des peines très lourdes pour des jeunes qui ont manifesté pacifiquement pour la Dignité, la Liberté et la Justice Sociale. Ils réclamaient des hôpitaux, des écoles et du travail pour la jeunesse du Maroc et notamment du Rif. Ils demandaient justice pour le meurtre de Mohcine Fikri, ce vendeur de poisson broyé, fin 2016, dans un camion-benne à ordures sous les yeux et aux ordres des autorités marocaines.

Des peines très lourdes qui viennent annoncer que les années de plomb n’ont jamais cessées.

Des peines très lourdes et injustes qui viennent démontrer que les promesses de l’État marocain n’ont rien changé à l’arbitraire et à l’injustice avec lesquel.le.s sont traités.e.s les citoyen.ne.s au Maroc.

Des peines très lourdes qui viennent prouver, encore une fois, que ces promesses d’une nouvelle ère, d’une transition démocratique, de l’équité et de la réconciliation (...etc) ne sont que de la poudre aux yeux.

L’injustice demeure, l’arbitraire perdure et les années de plomb reprennent de plus belle !
● Nous dénonçons avec la plus grande fermeté ce procès politique par excellence.
● Nous exprimons notre entière solidarité avec les détenus politiques du mouvement populaire et pacifique du Rif face à leurs condamnations injustes, avec leurs familles et avec tous les détenus politiques au Maroc
● Nous réclamons la libération immédiate et inconditionnelle de tous les détenus politiques au Maroc.
● Nous appelons toutes les forces vives démocratiques, les épris de justice, les organisations associatives, politiques et syndicales, au Maroc, en Europe et à travers le monde, à se mobiliser, ensemble, pour la libération de ces prisonniers politiques et jusqu’à ce que l’injustice et l’arbitraire cessent.

Vive le Rif et vive la lutte du Peuple marocain.

Lire la suite
communique