la Ligue libyenne des droits de l’Homme (LLHR) s’adresse au Conseil des droits de l’homme - Communiqué de la LLHR

01/03/2011
Communiqué
ar en es fr

Le secrétaire général de la LLHR, M. Slimane Bouchuiguir s’est adressé au Conseil des droits de l’homme de l’ONU lors d’une session qui s’est tenue à Genève vendredi 25 février 2011. Le secrétaire général de la LLHR a eu l’occasion d’expliquer la situation dramatique dans laquelle se trouve la Libye en ce moment. Il a également évoqué les crimes commis par Kadhafi contre les manifestants qui protestent pacifiquement pour réclamer leurs droits reconnus par la Déclaration universelle des droits de l’homme et les conventions qui en sont issues. Le secrétaire général de la LLHR a qualifié ces actes de crimes contre l’humanité, appelant à poursuivre les coupables en justice. L’intervention du secrétaire général de la LLHR, seule organisation représentant la Libye lors de cette session extraordinaire du Conseil des droits de l’homme, a été acclamée par les membres des délégations présentes. A l’issue de cette session, le Conseil est censé suspendre la Libye comme un de ses membres. La LLHR coopère depuis plusieurs années avec le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies en partenariat avec la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH), à Paris, qui suit avec une grande attention la situation des droits de l’homme. En effet, la FIDH a créé un groupe de travail permanent dans son siège à Paris travaillant 24h/24, sous la direction de Mme Souhayr Belhassen et de M. Antoine Bernard, respectivement présidente et directeur exécutif de la FIDH. L’intense coordination entre la LLHR et la FIDH se poursuit depuis le début du soulèvement contre le régime despotique de Kadhafi.

Lire la suite
communique