Égypte. Ramy Shaath reste en prison, une honte !

26/11/2019
Communiqué

En réaction à l’annonce ce jour du maintien en détention provisoire de Ramy Shaath, défenseur des droits humains égypto-palestinien, Amnesty International France, l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture et la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme déclarent :

« Près de cinq mois après son arrestation, le renouvellement de la détention provisoire de Ramy Shaath pour 45 jours est une décision scandaleuse et sans aucun fondement. Cette décision illustre tristement la détermination des autorités égyptiennes à réprimer toute opposition et voix critique dans le pays. Par ailleurs, l’avancement de 24h de l’audience Ramy Shaath, au dernier moment, interpelle car elle complique d’autant plus la présence des avocats et observateurs, notamment internationaux. »

« Ramy Shaath est un défenseur des droits humains emprisonné uniquement en raison de son militantisme pacifique. Nous appelons une nouvelle fois les autorités égyptiennes à le libérer immédiatement et sans condition ainsi que tous les défenseurs injustement emprisonnés. »

Pour mettre fin au climat de totale impunité dont jouit le régime égyptien, il est essentiel et urgent que les alliés de l’Égypte sortent de leur silence complice. Amnesty International France, l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture, la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme, ainsi que Céline Lebrun, épouse de Ramy Shaath, invitent les députés français à manifester publiquement leur soutien devant l’Assemblée nationale, ce mercredi 27 novembre de 14h à 15h, place Herriot.

Lire la suite
communique