Ouverture du procès de Ratko Mladic

15/05/2012
Communiqué
en fr

Demain doit s’ouvrir le procès de Ratko Mladić devant le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY). Mladić est poursuivi pour génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre, commis pendant la guerre en Bosnie-Herzégovine entre 1992 et 1995, alors qu’il était chef de l’état major principal de l’armée des serbes de Bosnie (VRS).

"L’ouverture du procès de l’ancien fugitif européen le plus célèbre, près de vingt ans après les crimes atroces, notamment le massacre de Srebrenica, commis au cœur même de l’Europe, est un pas déterminant pour les milliers de victimes qui demandent justice", a déclaré Patrick Baudouin, Président d’honneur de la FIDH et coordinateur de son Groupe d’action judiciaire (GAJ). "C’est un signal fort à l’attention des hauts responsables politiques et militaires qui se rendent coupables de violations graves des droits humains, leur indiquant qu’ils devront répondre de leurs actes devant une justice indépendante et équitable" a-t-il ajouté.

Afin que ce procès ait le plus d’impact possible, la FIDH appelle à la mise en œuvre par le TPIY d’une importante stratégie de communication et de sensibilisation à l’attention des victimes et des communautés affectées.

Lire la suite
communique