Goran Hadzic arrêté et transféré à La Haye : vers l’établissement des responsabilités du dernier fugitif du TPIY

26/07/2011
Communiqué
en fr

La FIDH se réjouit de l’arrestation le 20 juillet en Serbie et du transfert le 22 juillet au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) de Goran Hadžić, le dernier fugitif sous mandat d’arrêt international émis par le TPIY. Ceci semble démontrer d’un engagement des autorités serbes vers une plus grande coopération avec le Tribunal et marque une étape importante dans la stratégie d’achèvement des travaux du TPIY.

Hadžić est accusé de crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis en Slavonie orientale (Croatie) d’août 1991 à juin 1992, en tant qu’ancien président du Gouvernement des Districts autonomes serbes autoproclamés de Slavonie, de Baranja et du Srem occidental (SAO SBSO) puis Président de la République serbe de Krajina (RSK). Il a comparu pour la première fois le 25 juillet devant les juges de la Chambre de première instance II du TPIY.

Lire la suite
communique