Ouzbékistan : la visite de Karimov à Prague « reportée indéfiniment » suite à la mobilisation de groupes de défense des droits humains

14/02/2014
Impact
en es fr ru

Islam Karimov, Président de l’Ouzbékistan devait se rendre à Prague le 20 février 2014. Son déplacement a suscité l’opposition massive de groupes de défense des droits humains.

La FIDH et plus de 30 organisations ont lancé une campagneauprès du Président de la République Tchèque Milos Zeman pour l’annulation de cette visite. Campagne rendue publique dans une lettre ouverte par Mutabar Tadjibayeva, Présidente du « Club des Cœurs Ardents », organisation membre de la FIDH.

Dès son départ, cette campagne a suscité une remarquable réponse du Président Zeman invitant les auteurs de la protestation à « plus de lucidité et moins d’hypocrisie ». Les organisations ont répondu par une liste des graves abus des droits humains en Ouzbékistan et de leurs nombreuses campagnes sur ces questions. Suite à quoi, certains ministres Tchèques ont annulé leurs rencontres avec le Président de l’Ouzbékistan.
M. Karimov a ensuite « reporté » son déplacement en République Tchèque.

C’est là un succès de la solidarité internationale qui envoie un message fort aux défenseurs des droits humains emprisonnés en Ouzbékistan ainsi qu’aux dirigeants de tous les pays Européens qui envisageraient d’inviter les auteurs de graves violations des droits humains. Le fait que l’avion de M. Karimov ne se posera pas sur l’aéroport portant le nom de Vaclav Havel constitue un symbole tout à fait marquant.

Lire la suite
impact