Une coalition d’organisations appelle à renoncer à l’extradition d’Ouzbeks menacés de torture, et à respecter les accords internationaux

07/06/2011
Communiqué
en fr

Le 7 juin 2011, ACAT-France, Amnesty International, l’association “Human Rights in Central Asia”, Human Rights Watch, et la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) ont appelé les autorités kazakhes à renoncer à l’extradition de 32 détenus vers l’Ouzbékistan, où ces derniers sont sérieusement menacés de torture. Les 32 hommes, ayant demandé l’asile au Kazakhstan pour persécutions religieuses en Ouzbékistan, risquent d’être soumis à des tortures et des mauvais traitements s’ils sont renvoyés de force en Ouzbékistan, ont affirmé les organisations.

Cet article est disponible en anglais.

Lire la suite
communique