L’Italie condamnée pour la l’interception en pleine mer et la déportation de migrants

Saisie par l’Unione Forense per la Tutela dei Diritti dell’Uomo, organisation membre de la FIDH en Italie, la Cour européenne des droits de l’Homme a pris une décision historique en condamnant l’Italie pour l’interception en pleine mer de migrants et leur renvoi en Libye. Pour la Cour cet acte viole l’interdiction de mauvais traitements et des expulsions collectives ainsi que le droit à un recours effectif. Cette décision est une claque adressée à la politique italienne mais aussi européenne migratoire et d’asile. La FIDH a soutenu son organisation membre dans cette affaire en adressant à la Cour un amicus curiae pour consolider les arguments juridiques de la plainte.

Lire la suite
impact