Condamnation de l’attentat et soutien total avec Charlie Hebdo

07/01/2015
Communiqué
ar en es fa fr ru

La FIDH tient à exprimer son soutien total et inconditionnel à la rédaction de Charlie Hebdo et aux proches de toutes les victimes. "Ce qui s’est passé est abject, intolérable, inhumain. En s’attaquant à Charlie Hebdo, un journal libre, et à ses journalistes, les assaillants s’en sont pris à tous les défenseurs des libertés." Karim Lahidji, président de la FIDH.

ENSEMBLE NOUS SOMMES TOUS CHARLIE

Effarés, abasourdis, choqués.

En colère.

Les mots manquent à chacune et chacun pour qualifier l’attaque terroriste d’hier.
La plus abjecte : des kalachnikovs contre des crayons ! Les crayons de la liberté ! Des armes de combat contre la culture, l’information, la dérision.

Charlie incarne ce pourquoi nous nous battons chaque jour. La raison de notre existence.
C’est une sorte de séisme qui s’est produit hier, en plein Paris.

On pense évidemment aux victimes et à leurs familles avec beaucoup d’émotion. A Tignous notamment, dessinateur engagé, qui avait aidé la FIDH voilà quelques années.

On pense aussi au tsunami de haine, d’intolérance, d’invectives que, demain, dans les prochains mois, ces meurtres barbares sont susceptibles de provoquer.

Heureusement, les réactions de soutien sont mondiales et fortes. Les manifestations spontanées, à l’instar de celle tenue Place de la République, à Paris, le jour même, étaient profondément émouvantes et sincères.

Nous ferons notre possible pour promouvoir durablement ce rassemblement dans la défense des valeurs universelles, au coude à coude : c’est le seul moyen de garantir à l’indispensable diversité des opinions la liberté de s’exprimer, notre oxygène universel.

La FIDH, avec son organisation membre la Ligue des droits de l’Homme, appelle tous les citoyens à sortir de chez eux partout en France, dimanche à 15h, en hommage aux victimes de la tuerie de Charlie Hebdo : https://www.facebook.com/events/405876529566818/?ref=3&ref_newsfeed_story_type=regular

Lire la suite
communique