FRANCE | ARGENTINE : la justice française se prononce pour l’extradition de Mario Alfredo Sandoval

28/05/2014
Impact
ar en es fr

La Chambre de l’instruction de Paris a autorisé, le 28 mai, l’extradition de Mario Alfredo Sandoval vers l’Argentine, pour la disparition de Hernan Abriata, étudiant en architecture enlevé le 30 octobre 1976 et disparu à la ESMA, centre de détention clandestin à Buenos Aires, dans lequel 5000 détenus disparus sont passés durant la dictature. Sandoval sera jugé pour crimes contre l’humanité, privations de liberté et actes de torture ayant entraîné la mort.

C’est la première fois qu’un présumé tortionnaire argentin, présent en France, fait l’objet d’une demande d’extradition. La FIDH, qui a longuement oeuvré pour que justice soit rendue aux victimes, souligne l’importance de cette victoire dans la lutte contre l’impunité en matière de crimes contre l’humanité.

Lire :La justice française se prononce pour l’extradition de Sandoval vers l’Argentine

Lire la suite
impact