Mobilisation vendredi 25 novembre devant l’Ambassade du Bélarus à Paris pour demander la libération d’Ales Bialiastki

22/11/2011
Communiqué
en fr

Ales Bialiatski, vice-président de la FIDH et président du Centre des droits de l’Homme VIASNA est emprisonné depuis le 4 août 2011 au Bélarus. Son procès a débuté le 2 novembre 2011. Il encourt jusqu’à 7 ans de prison ferme. Le verdict devrait tomber jeudi 24 ou vendredi 25 novembre.

[bleu]Mobilisation devant l’Ambassade du Bélarus pour demander la libération d’Ales Bialiastki, vice-président de la FIDH et président du Centre des droits de l’Homme Viasna[/bleu]

vendredi 25 novembre
de 13H45 à 14H45
Place de la porte de Passy
Face à l’Ambassade du Bélarus
(38 bd Suchet Paris 75016)

La FIDH appelle à un événement international de solidarité en soutien à son vice-président, dans tous les pays où elle a un bureau ou une ligue membre.

À Paris, les 22 membres du bureau international de la FIDH, venus de Turquie, du Maroc, d’Egypte, d’Argentine, des Etats-Unis, de Colombie, de RDC, de Finland, de Mauritanie, de Palestine, du Zimbabwe, de Belgique, de Thailand, du Mexique, de Tunisie, de Malaisie et d’Arménie dénonceront devant l’Ambassade du Bélarus la détention arbitraire de leur vice-président, et demanderont sa libération immédiate et inconditionnelle.

Ils seront accompagnés de Pierre Tartakowsky, président de la LDH France, Vo Tran Nhat, secrétaire exécutif du Comité vietnam pour la défense des droits de l’Homme (CVDDH), Karim Lahidji, président de la Ligue de défense des droits de l’Homme en Iran (LDDHI) et d’un réprésentant du Mouvement Lao pour les droits de l’Homme.

Un lâcher de ballons et le déploiement d’un cerf-volant géant sont prévus.

Des événements organisés par les ligues membres de la FIDH sont prévus ce même jour sur tous les continents et en particulier à :

  • Bruxelles (Belgique), avec la Ligue belge des droits de l’Homme (ROND-POINT SCHUMAN @ 13H00)
  • Buenos Aires (Argentine), avec le Comité d’action juridique (CAJ)
  • Bishkek (Kirghizstan), avec Citoyens contre la corruption (CAC) et Kylym Shamy
  • Tbilissi (Géorgie), avec le Centre d’information et de documentation des droits de l’Homme (HRIDC)
  • Helsinki (Finlande), avec la Ligue finlandaise des droits de l’Homme (FLHR)
  • Zagreb (Croatie), avec le Comité civique pour les droits de l’Homme (CCHR)

Rappel des faits

Ales Bialiatski, vice-président de la FIDH et président du Centre des droits de l’Homme VIASNA est emprisonné depuis le 4 août 2011 au Bélarus. Il est accusé d’évasion fiscale à grande échelle.

Son procès a débuté le 2 novembre 2011. Il encourt jusqu’à 7 ans de prison ferme. Le verdict devrait tomber jeudi 24 ou vendredi 25 novembre.

« L’arrestation d’Ales Bialiatski est le résultat clair d’une volonté politique visant à briser et décourager les militants des droits humains au Bélarus. La FIDH et son organisation membre, Viasna, se portent garants de l’innocence d’Ales Bialiatski et appellent à sa libération immédiate et inconditionnelle » a déclaré Souhayr Belhassen, présidente de la FIDH.

« Les autorités bélarusses ont, depuis les dernières élections présidentielles en décembre 2010, intensifié la représsion menée contre les défenseurs des droits humains. Ales n’a pas échappé à cette logique liberticide et nous craignons que les autorités fassent de son procès un exemple pour dissuader toute voix dissidente de s’exprimer »  a souligné Artak Kirakosyan, secrétaire général de la FIDH.

Pour plus d’information sur les circonstances de l’arrestation d’Ales Bialiatski et le déroulement de son procès : http://freeales.fidh.net/pages/liberez-ales-bialietski

Lire la suite
communique