L’Observatoire soumet le cas de M. Ales Bialiatski au Groupe de travail de l’ONU sur la détention arbitraire

19/04/2012
Appel urgent

Paris-Genève, 19 avril 2012. Le 2 avril 2012, l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, programme conjoint de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) et de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), a soumis le cas de M. Ales Bialiatski au Groupe de travail sur la détention arbitraire (GTDA) des Nations unies (ONU).

M. Ales Bialiatski est le Vice Président de la FIDH et le président du Centre des droits de l’Homme (CDH) “Viasna”, au Belarus.

Il a été arrêté le 4 août 2011, et condamné à 4 ans et demi d’emprisonnement sur la base d’accusations fabriquées d’“évasion fiscale à très grande échelle” en novembre 2011, au terme d’un procès entaché d’irrégularités flagrantes qui a clairement démontré le caractère politiquement motivé de l’accusation.

“Nous réitérons notre forte condamnation quant à la détention arbitraire d’Ales Bialiatski, montée de toutes pièces par les autorités afin de faire taire ses activités de défense des droits de l’Homme et celles de son organisation, Viasna. Nous demandons au Groupe de travail sur la détention arbitraire de confirmer le caractère arbitraire de la détention, requérant une libération immédiate et inconditionnelle”, a affirmé aujourd’hui Gerald Staberock, secrétaire général de l’OMCT.

“Cette communication au GTDA s’inscrit dans la continuité de nos efforts de mobilisation internationale pour obtenir la libération de notre vice président, dont la détention a déjà été dénoncée par un nombre important d’organisations internationales et de représentants d’États ces derniers mois” a ajouté Souhayr Belhassen, présidente de la FIDH.

L’Observatoire appelle les autorités du Belarus à libérer M. Bialiatski de manière immédiate et inconditionnelle et à se conformer aux dispositions de la Déclaration des Nations unies sur les défenseurs et aux autres normes et instruments internationaux ratifiés par la République du Belarus.

Pour plus d’informations, merci de contacter :
FIDH : Karine Appy / Arthur Manet : + 33 1 43 55 25 18
OMCT : Delphine Reculeau : + 41 22 809 49 39

Lire la suite
appelobs