Myanmar : la junte atteint une nouvelle étape avec de choquantes exécutions

Handout / Myanmar’s Military Information Team / AFP

Bangkok, le 23 juillet 2022. Le vétéran activiste pro-démocratie Jimmy, l’ancien député de la Ligue nationale pour la démocratie (LND) Phyo Zayar Thaw, et deux autres hommes, Hla Myo Aung et Aung Thura Zaw, ont été pendus à la prison Insein de Yangon, le 23 juillet 2022. La Fédération internationale pour les droits humains (FIDH) et Altsean-Burma dénoncent l’exécution des quatre hommes par la junte, marquant la reprise de l’utilisation de la peine de mort au Myanmar depuis les dernières exécutions effectuées sous le précédent régime militaire en 1988.

« Ces choquantes exécutions marquent un autre triste jour pour le Myanmar, montrant que le mépris total de la junte pour le droit à la vie ne connaît aucune limite. Nous condamnons ces exécutions, ainsi que les exécutions extrajudiciaires de plus de 2 000 civil·es depuis février 2021. »

Adilur Rahman Khan, secrétaire général de la Fédération internationale pour les droits humains (FIDH)

Jimmy et Phyo Zeya Thaw ont été condamnés à mort par un tribunal militaire en janvier 2022, après avoir été reconnus coupables de charges liées à des motifs politiques impliquant des explosifs, des attentats à la bombe et le financement du terrorisme, au titre de la loi anti-terroriste . Hla Myo Aung et Aung Thura Zaw ont quant à eux été condamnés à mort après avoir été reconnus coupables du meurtre d’une femme, considérée comme une informatrice de l’armée dans le canton de Hlaing Tharyar, à Yangon.

« En appliquant la peine de mort, la junte a fait un doigt d’honneur à l’Association of Southeast Asian Nations (Asean), dont le président avait exhorté les militaires à ne pas exécuter les quatre hommes. Il temps que l’Asean utilise davantage le bâton que la carotte pour mettre un terme au règne meurtrier de la junte. »

Debbie Stothard, coordinatrice Altsean- Burma

La FIDH, membre fondateur de la Coalition mondiale contre la peine de mort (CMCPM), réitère sa ferme opposition à la peine de mort pour tous les crimes et en toutes circonstances.

Lire la suite
communique