IRAN : Les Nations unies déclarent arbitraire la détention des défenseurs des droits humains Khosro Kordpour et Massoud Kordpour

05/02/2014
Impact
ar en es fr

En novembre 2013, la 68ème session du Groupe de travail des Nations unies sur les détentions arbitraires (GTDA) a conclu que la détention des frères Khosro Kordpour et Massoud Kordpour était arbitraire et a demandé leur libération immédiate et juste réparation.

Respectivement rédacteur en chef et correspondant de l’Agence Mukrian News qui couvre les violations des droits humains, ils ont été arrêtés en mars 2013. Les Nations unies ont conclu que leur procès était « vicié sous plusieurs formes  » et que « certaines lois et politiques Iraniennes n’étaient pas conformes au droit de la liberté d’expression et d’accès à l’information selon le droit international  ». Ils ont, tous deux, été condamnés à de lourdes peines et sont détenus à la prison de Mahabad.

La FIDH, qui a saisi le GTDA des Nations unies de ce dossier, appelle les autorités Iraniennes à appliquer la résolution immédiatement et sans condition.

Lire le communiqué de presse (en anglais).

Lire la suite
impact