Justice et compensation pour toutes les familles des victimes du 4 juin

06/06/2011
Communiqué

A la veille du 22ème anniversaire de la répression du 4 juin, les Mères de Tiananmen, un groupe de 127 proches des victimes, a révélé que les forces de sécurité publique ont rendu visite à une famille à plusieurs reprises au cours des derniers mois, afin de discuter d’un paiement visant à “résoudre” la question du 4 juin.

Ces visites représentent la première réponse officielle reçue de la part des autorités chinoises par le groupe depuis 1995. Ce dernier avait alors commencé à réclamer au gouvernement la vérité, une compensation et plus de transparence en rapport à la violence perpétrée contre les manifestants pacifiques.

“Le 4 juin reste un sujet crucial pour la société chinoise, car l’impunité passée permet les abus actuels des droits de l’homme et accroît l’instabilité sociale,” a affirmé Sharon Hom, directrice exécutive de Human Rights in China (HRIC) . “Le gouvernement chinois ne peut pas faire usage de stratégies de discorde pour échapper aux exigences de justice réclamées de manière collective par les victimes et leurs proches. L’emploi des forces de sécurité publique – la même institution qui a été utilisée par surveiller, harceler et intimider les Mères de Tiananmen – pour proposer un paiement, apparaît comme une insulte supplémentaire pour la mémoire de ceux qui ont perdu leur vie.”

HRIC soutient l’appel des Mères de Tiananmen à une véritable résolution des événements du 4 juin – c’est-à-dire qu’une compensation doit être apportée à toutes les familles de victimes, et doit être accompagnée d’un établissement officiel et public des faits s’étant déroulés en 1989. HRIC appelle les autorités chinoises à entreprendre des actions concrètes afin de répondre aux attentes légitimes de tous les membres des Mères de Tiananmen – ouverture d’un dialogue avec les victimes et les familles, conduite d’une enquête juste et impartiale à propos de la répression, éclaircissement de chaque cas particulier, compensation pour toutes les familles, et devoir d’amener en justice les responsables des morts.

HRIC appelle la communauté internationale à montrer son soutien pour la cause des Mères de Tiananmen en signant une pétition en ligne sur le site www.fillthesquare.org. (Version chinoise de la pétition : www.fillthesquare.org/chn.) HRIC transmettra votre soutien aux Mères de Tiananmen.

Pour de plus amples informations à propos du 4 juin et des Mères de Tiananmen :

* “‘The Souls of Those Killed during June Fourth Shall Not Be Defiled ; Their Families Shall Not Be Dishonored’ : Essay by the Tiananmen Mothers,” 30 Mai, 2011

Lire la suite
communique