La FIDH fait avancer le respect des droits économiques, sociaux et culturels au Cambodge

Suivant les préconisations de la FIDH et de ses organisations membres dans le pays, le Premier ministre cambodgien a rendu public le 7 mai 2012, une directive gelant l’octroi de concessions foncières ; elle stipule en outre que toute entreprise ayant violé les procédures et contrats applicables en la matière pourra voir sa concession retirée.
Face aux violations du droit à la terre, du droit au logement et aux entraves au droit des victimes à la justice dans le pays, la FIDH et ses organisations membres sont fortement mobilisées pour dénoncer le phénomène d’accaparement des terres et les intimidations exercées contre toute personne dénonçant cette pratique.

Lire la suite
impact