Birmanie : Les Nations Unies gardent le feu des projecteurs sur les violations de droits humains

01/04/2015
Impact
en es fr

En adoptant, à sa 28e session (de mars 2015) une résolution plus substantielle qu’en 2014 et en renouvelant le mandat du Rapporteur Spécial, le Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies a abordé le recul de la Birmanie sur la question des droits humains et a continue d’exercer une pression nécessaire sur les autorités du pays pour les pousser à accepter leurs responsabilités à protéger les droits et libertés de chacun y compris les communautés Rohingya et musulmanes et mener des réformes significatives.

La FIDH a demandé au conseil de continuer de s’acquitter de son mandat en Birmanie par un plaidoyer inlassable auprès des Nations Unies et aussi en sensibilisant le public grâce à une exposition photographique du photographe réputé Greg Constantine dans le centre de Genève. Cette exposition “Exiled to Nowhere” montre le calvaire des Rohingya de Birmanie. Leur situation a été documentée par Greg Constantine dans le cadre de son travail sur les apatrides.

Lire la suite
impact