Birmanie : libération de Thaw Zin

Le 26 septembre 2014, le gouvernement birman a libéré le défenseur des droits de l’Homme, Thaw Zin de la prison Monywa située dans la région de Sagaing. Thaw Zin, membre du Réseau d’aide au peuple d’Yangon, a fait campagne pour soutenir les agriculteurs victimes d’expropriation liée à l’exploitation de la mine de cuivre Letpadaung située dans la ville de Salingyi, dans la région de Sagaing.

En mars 2014, Thaw Zin a été condamnée à 15 mois de prison en vertu de l’article 447 (violation de propriété) et de l’alinéa 505(b) (trouble de l’ordre public) du Code pénal pour avoir aidé les habitants des villages environnants à manifester contre l’expropriation de leur terre liée à l’exploitation de la mine de cuivre de Letpadaung. Cette libération anticipée n’a donné lieu à aucune explication.

La FIDH s’est mobilisée fermement pour la libération de Thaw Zin, par l’intermédiaire de l’Observatoire et des principaux prisonniers politiques de Birmanie.

Malgré la libération de quelques prisonniers politiques ayant bénéficié de l’amnistie du 7 octobre, 80 dissidents restent toujours incarcérés derrière les barreaux en Birmanie.

Lire la suite
impact