Birmanie : Kyaw Hla Aung libérée au titre d’une amnistie présiendentielle

Le 7 octobre 2014, le défenseur des droits de l’Homme et réfugié rohingya, Kyaw Hla Aung, a été libéré de la prison de Sittwe, située dans l’État d’Arakan, par le gouvernement birman au titre d’une amnistie présidentielle. Kyaw Hla Aung était incarcéré depuis le 15 juillet 2013. Les autorités de la ville de Sittwe l’avaient arrêté à l’occasion d’une manifestation organisée par les populations déplacées de réfugiés rohingya, pour protester contre le gouvernement qui avait entrepris en avril 2013 de les enregistrer en tant que citoyens bengalis. Le 26 septembre 2014, le tribunal de première instance de Sittwe condamnait Kyaw Hla Aung à un an et six mois de prison pour avoir participé à des émeutes dans le cadre des manifestations d’avril 2013.

LA FIDH s’est engagée activement pour la libération d’Kyaw Hla Aung par l’intermédiaire de l’Observatoire et des principaux prisonniers politiques incarcérés en Birmanie.

Malgré la libération de quelques prisonniers politiques ayant bénéficié de l’amnistie du 7 octobre, 80 dissidents restent toujours incarcérés derrière les barreaux en Birmanie.

Lire la suite
impact