Ces chantiers qui brisent l’enfance

La Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) et YPSA en coopération avec la plateforme internationale des ONG sur la démolition des navires publient un rapport de mission d’enquête intitulé « Ces chantiers qui brisent l’enfance : le travail des enfants dans l’industrie de recyclage des bateaux au Bangladesh ».

Ce rapport est fondé sur une enquête de terrain menée sur et autour des chantiers de démantèlement de navires ainsi que dans les villages du nord du Bangladesh d’où sont originaires de nombreux travailleurs mineurs. Dans ce rapport, la FIDH et le YPSA décrivent pour la première fois de façon détaillée le travail des enfants dans les chantiers de démantèlement de navires de Chittagong. On estime à environ 25% le nombre d’enfants travaillant dans la carrière. Au travers des témoignages et des photographies, le but de ce rapport n’est pas seulement de dénoncer le travail des enfants mais aussi de mettre l’accent sur le contexte économique et social qui pousse les enfants à travailler dans des conditions aussi dangereuses.

Le démantèlement de navires est une industrie-clé au Bangladesh. Malgré les risques, cette pratique attire de nombreux travailleurs migrants et des agriculteurs pauvres. Cette activité cause de nombreux accidents et morts tragiques. Beaucoup de travailleurs sont gravement blessés, et leur état de santé est affecté en raison des substances toxiques contenues dans les bateaux et des conditions de travail déplorables sur les chantiers.

Lire la suite
rapport