Peine de mort au Japon : La Loi du silence à contre-courant de la tendance internationale

13/10/2008
Communiqué

Tokyo Detention Center Photo du Tokyo Detention Center depuis
l’entrée des visiteurs.

Une mission internationale d’enquête de la FIDH s’est rendue au Japon du 25
juillet au 3 août 2008, afin d’apprécier l’évolution de la situation depuis sa
dernière visite en 2002. Malheureusement, et en dépit d’une brève période de
"moratoire", le constat s’avère négatif, voire de plus en plus inquiétant. Dans
l’ignorance ou le mépris de l’opinion mondiale, le Japon continue à condamner à
mort des criminels et à les enfermer pendant des décennies dans des prisons où
règnent l’intimidation et l’isolement. Le rythme des exécutions s’est accéléré
ces dernières années, 2008 marquant le record en nombre d’exécutions au Japon
depuis au moins 15 ans.

Constat : : 13 personnes ont été exécutées cette
année. 102 personnes sont actuellement détenues dans les couloirs de la
mort.

En savoir +

Lire la suite
communique