Protection des droits économiques et sociaux au Panama.

Le 26 mars 2012, le Panama a adopté la loi N°415, qui supprime les concessions minières nationales et internationales en territoire indigène Ngäbe-Buglé et prévoit que les nouvelles concessions potentielles devront faire l’objet d’un référendum au niveau local. La FIDH s’était mobilisée depuis début 2011 contre l’exploitation des ressources naturelles à grande échelle au Panama, prévue sans la consultation préalable, libre et consentie des communautés affectées.

Lire la suite
impact