"Colombie : protéger et dialoguer maintenant". Pour une solution pacifique au conflit.

28/03/2008
Communiqué
en es fr

Lettre ouverte à l’attention de M. Alvaro Uribe Vélez, Président de la République de Colombie

En tant que citoyens du monde, nous nous adressons à vous en votre qualité de Président et, en particulier de Commandant Suprême des Forces Armées de la République de Colombie afin que vous ordonniez l’arrêt immédiat de toutes les opérations militaires qui menacent la vie des personnes séquestrées par les FARC.

C’est avec une immense préoccupation, que nous avons constaté que les opérations militaires et les bombardements dans les régions où il est présumé que les FARC retiennent des personnes en captivité, continuent et s’intensifient.

Ainsi que l’ont témoigné les personnes récemment libérées, toute tentative de sauvetage militaire ou d’état de siège "humanitaire" contre les colonnes des FARC exposerait de manière imminente la vie de toutes les personnes séquestrées. Leur intégrité physique et leur santé se dégradent progressivement, comme en a témoigné Luis Eladio Pérez au sujet d’Ingrid Betancourt.

M le Président, nous avons reçu avec beaucoup d’espoir l’information concernant l’adoption du Décret 880 le 27 mars 2008 qui annonce la possibilité d’un accord humanitaire, en proposant de libérer les membres des FARC détenus en échange de la libération des personnes retenues en otage par les FARC. Cela nous semble constituer une avancée en réaction a la clameur croissante de la communauté internationale cependant, nous sommes préoccupés par le fait que vous n’ayiez toujours pas ordonné la cessation des opérations militaires. Nous ne voulons pas que cette décision soit une frustration pour les attentes de libération des otages en toute sécurité.

Monsieur le Président, nous sommes dans une course contre la montre et contre la mort. Vous avez l’opportunité de promouvoir immédiatement une sortie politique, réclamée aujourd’hui par la communauté internationale, qui, nous l’espèrons, pourra constituer les premiers pas sur le chemin de la paix en Colombie.

Toutefois, Monsieur le Président, si vous n’écoutez pas les demandes des victimes et de leurs familles, si vous ne répondez pas à cet appel, si Ingrid Betancourt ou ses compagnons de captivité meurent entre les mains des FARC, cela entraînera la réprobation de la communauté internationale, et vous serez aussi responsable devant l’histoire et devant votre conscience. Vous serez, non plus le leader démocrate que vous aspirez à être, mais le bourreau de ces personnes sans défense.

Il s’agit pour vous, Monsieur le Président, de contribuer de manière décisive à mettre fin à ce drame humanitaire et, par dessus tout à changer l’histoire de la violence en Colombie, pour la mener sur les sentiers de la paix.


La lettre ouverte peut être adressée au Président de la République, Alvaro Uribe à l’adresse mél suivante :

- PRESIDENCIA DE LA REPUBLICA

  • secretaria.privada@presidencia.gov.co

En France, vous pouvez également adresser la lettre ouverte aux adresses suivantes :

- Ambassade de France :

  • eparis@minrelext.gov.co

- FERNANDO CEPEDA, Ambassadeur de Colombie à Paris :

  • fcepeda@amb-colombie.fr

- PILAR DE LESSEPS, Assistante de l’Ambassadeur Colombie Paris :

  • pdelesseps@amb-colombie.fr

Si vous résidez dans l’un de ces pays, vous pouvez également adresser cette lettre ouverte à :

- Vatican/Vaticano : estasede@minrelext.gov.co
- Suisse/Suiza/Switzerland : eberna@minrelext.gov.co
- Suède/Suecia/Sweden : eestocolmo@minrelext.gov.co
- Russie/Russia : emoscu@minrelext.gov.co
- Pologne/Polonia/Poland : evarsovia@minrelext.gov.co
- Pays Bas/Paises bajos/Nederlands : elahaya@minrelext.gov.co
- Norvège/Noruega/Norway : eoslo@minrelext.gov.co
- Italie/Italia/Italy : eroma@minrelext.gov.co
- Grande Bretagne/Gran Bretaña/Great : elondres@minrelext.gov.co
- Espagne/España/Spain : emadrid@minrelext.gov.co
- Belgique/Belgica/ Belgium : ebruselas@minrelext.gov.co
- Autriche/Austria : eviena@minrelext.gov.co
- Allemagne/Allemania/Germany : eberlin@minrelext.gov.co
- Etats Unis/Estados Unidos/United States : ewashington@minrelext.gov.co / emwas@colombiaemb.org

***

Colombie : protéger et dialoguer maintenant". Pour une solution pacifique au conflit

  • [en]I take the initiative to sign in my name this letter and send it to Mr President Uribe[fr]Je prends l’initiative d’envoyer cette lettre sign

Lire la suite